Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

jeudi 5 novembre 2015

Le miroir

Dans le regard des autres, nous recherchons d'abord notre propre reflet.
En premier lieu, dans le regard de nos parents.
Puis dans le regard de nos amis.
Puis nous nous mettons en quête d'un unique miroir de référence. Cela signifie se mettre en quête de l'amour mais en fait, il s'agit plutot de la quete de sa propre identité.
Un coup de foudre s'avère souvent la trouvaille d'un "bon miroir", nous renvoyant un reflet satisafaisant de nous-même. On cherche alors a s'aimer dans le regard de l'autre. Instant magique ou deux miroirs parallèles se renvoient mutuellement des images agréables.
D'ailleurs, il suffit de placer deux miroirs face a face pour s'apercevoir qu'ils reflètent l'image de s centaines de fois en une perspective infinie. Ainsi la trouvaille du "bon miroir" nous rend multiple et nous ouvre des horizons sans fin. Quel sentiment de puissence et d'éternité.
Mais les deux miroirs ne sont pas fixes, ils bougent. Les deux amoureux grandissent, mûrissent, évoluent. Ils étaient bien en face l'un de l'autre au début, mais même s'ils suivent un temps des cheminements parallèles, ils n'avancent pas forcément à la même vitesse et dans la même direction, ils ne recherchent pas non plus constamment le même reflet d'eux mêmes. Alors survient ce déchirement, l'instant ou l'autre miroir n'est plus en face. C'est non seulement la fin de l'histoire d'amour mais aussi la perte de son propre reflet. On ne se retrouve plus dans le regard de l'autre. On ne sait plus qui on est.

Bernard WERBER
in "Encyclopédie du savoir relatif et absolu"
Le livre de Poche n°32324

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !