Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

mardi 10 octobre 2017

PRIX AUDIOLIB 2017 : Gael FAYE reçoit le prix audiolib 2017 pour Petit Pays

Bonsoir a tous !

La remise du prix Audiolib 2017 a eu lieu le Jeudi 5 octobre 2017 et le lauréat de cette année est Gaël FAYE pour la lecture de son roman "Petit pays" que l'on ne présente plus, multi-primé et acclamé tant par les critiques que par les lecteurs depuis sa sortie aux éditions Grasset en Janvier 2016.




C'est une double récompense absolument méritée a la fois pour la plume de l’auteur, sa magnifique lecture de ce roman poignant et plein de finesse. Double, a juste titre puisque c'est un prix qu'il partagé avec 
le musicien Samuel Kamanzi qui a réalisé le magnifique et envoûtant habillage musical du livre audio et qui a su créer une ambiance musicale absolument parfaite qui vient se poser en intermèdes a la lecture du texte, en adéquation avec la voix de l'auteur.

Petit Pays de Gael FAYE vient donc succéder  cette année a Delphine DE VIGAN et Marianne EPIN qui avaient été récompensées l'an dernier pour "D'après une histoire vraie" (dont on attend impatiemment une adaptation cinématographique d'ici peu.
Résumé du livre audio

« Au temps d’avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c’était le bonheur, la vie sans se l’expliquer. Si l’on me demandait "Comment ça va ?" je répondais toujours "Ça va !". Du tac au tac. Le bonheur, ça t’évite de réfléchir. C’est par la suite que je me suis mis à considérer la question. » - G. F.
Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire. Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.





















Suivi d'un entretien avec l'auteur

Cliquez ici pour lire ma chronique réalisée en Mars 2017 sur l'écoute de ce livre et en écouter un extrait. 

Cette année, j'ai eu la chance de faire partie du Jury blogueurs alors composé de 14 personnes, j'ai découvert et écouté avec plaisir de très beaux ouvrages. Je vous invite a fouiller parmi les posts précédents de ce blog si vous désirez, comme moi les découvrir. 

La sélection initiale était a la fois éclectique et difficile tant les propositions vocales comme littéraires étaient intéressantes.  Chacun des ouvrages proposés avaient une spécificité particulière et ce n'est pas parce qu'un ouvrage est finaliste que les autres livres-audio (finalistes ou non d'ailleurs) ne sont pas bons. Mais les départager fut difficile. C'est bon signe !!!
Lisez, écoutez, partagez et faites découvrir le livre audio, je suis certain que ce mode de lecture ne vous quittera plus autant que ce que moi j'ai pu apprendre a "lire" autrement avec l'aide du livre audio.Aujourd'hui et depuis un peu plus de deux ans, les livres audio comme papier ne me quittent plus.

Je remercie vivement l'équipe Audiolib pour la confiance accordée depuis maintenant un peu plus de deux ans et j’espère vivement poursuivre cette aventure a la fois littéraire, auditive, mais avant tout humaine, qui est très enrichissante et qui me tient à cœur.


MISE A JOUR : 

Retour sur cette soirée de remise du prix Audiolib en compagnie de Gael Faye

mardi 29 août 2017

La collection Jeunesse d'Audiolib !

Bonsoir a tous

Audiolib a lancé sa collection jeunesse en Avril 2017, a cette occasion et lors du festival quais du polar a Lyon, l'année dernière j'ai fait une petite vidéo en compagnie d'Auriane qui vous présentait les premiers titres de la collection. Depuis, cette collection s'est enrichie de quelques nouveaux titres mais je trouvais intéressant de vous partager cette petite vidéo ou l'on y découvre les premiers titres de cette collection mais pas que... quelques petits coups de cœurs, quelques petites digressions.

Pourquoi je vous poste cette vidéo maintenant et je ne l'ai pas fait avant ? Tout simplement parce que, je préviens, qui dit "petite vidéo" dit : vidéo au débotté sur un coin de table a l'abri des festivaliers, réalisée avec la simple caméra de mon mobile. J'ai bien essayé de corriger les bruits, le son mais au final il y'avait de la perte de qualité, donc je vous propose de découvrir cette vidéo brute de décoffrage. Montez le son, concentrez vous  et écoutez !

Merci a Auriane d'avoir trouvé du temps pour répondre a quelques questions !



Le lien vers la branche Jeunesse du site d'Audiolib

Bonne journée !

mardi 22 août 2017

Lecture audio : Jean-Claude MOURLEVAT - La rivière à l'envers (Jeunesse)


  Livre audio écouté en Juillet 2017



Pourquoi j'ai choisi ce livre ?
J'ai eu l'occasion de rencontrer Jean-Claude MOURLEVAT alors que je travaillais dans un établissement scolaire et j'ai le souvenir d'une après midi d'entretien privilégié ou élèves et personnels enseignants étaient conquis tant par la disponibilité de l'auteur que par la qualité de ses contes et histoires en lecture publique. Puis, salon du livre de Paris 2017 au stand PKJ je vois un magnifique livre réunissant les deux tomes de "La rivière a l'envers", la couverture m'a attirée, je me le suis procuré puis j'ai appris qu'il sortait dans la collection Jeunesse d'Audiolib, alors j'ai attendu sa sortie dans le format audio lu par son auteur  avant de pouvoir le découvrir.

4eme de Couverture :
La foret de l'oubli et ses arbres aux écureuils-fruits, le village des Parfumeurs, l’île inexistante dont on ne repart jamais... C'est un voyage fabuleux qui va entraîner Tomek et Hannnah, deux jeunes orphelins, au bout du monde. Trouveront-ils cette rivière Qjar qui coule à l'envers et dont l'eau empêche de mourir ? Ou bien autre chose qu'ils ne cherchaient pas ?

Mon avis :
Quel plaisir d'écouter la voix de Jean-Claude MOURLEVAT nous conter cette magnifique histoire. Ses mots nous portent, et nous font retrouver les joies de l'enfance le temps de quelques heures d'écoute, sa voix, son accent, sa "disponibilité" dans le récit, donnent a cette histoire une couleur et un charme si particuliers que j'ai écouté cet ouvrage avec a chaque fois a la fois l'envie de ne pas le quitter et l'envie d'y revenir. On s'attache facilement a cette histoire et on se laisse emporter par la voix de l'auteur qui se fait conteur le temps de quelques heures pour notre plus grand bonheur, et on part en compagnie de Tomek a la recherche de cette rivière aux pouvoirs  mystérieux, mais de quoi d'autre encore ???

Ca commence comme ça : 
L’histoire que voici se passe en un temps où l’on n’avait pas encore inventé le confort moderne. Les jeux télévisés n’existaient pas, ni les voitures avec airbags, ni les magasins à grande surface. On ne connaissait même pas les téléphones portables ! Mais il y avait déjà les arcs-en-ciel après la pluie, la confiture d’abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit improvisés, enfin toutes ces choses qu’on continue à apprécier de nos jours. Il y avait aussi, hélas, les chagrins d’amour et le rhume des foins, contre lesquels on n’a toujours rien trouvé de vraiment efficace.
Bref, c’était… autrefois.

Citations :
Est-ce qu'on peut vraiment souhaiter ne jamais mourir? ... N'est-ce pas justement parce que la vie s'achève un jour qu'elle nous est si précieuse? ... Est-ce que l'idée de vivre éternellement n'est pas plus effrayante que celle de mourir? ... Et si l'on ne meurt jamais, alors quand reverra-t-on ceux que l'on aime et qui sont déjà morts? 

... La vie est trop courte, monsieur Tomek, pour qu’on la gaspille à de mauvaises choses.

Quand je mourrai, Tomek, pleure un peu si tu ne peux pas faire autrement, mais pas trop longtemps, s'il te plaît. Tu viendras peut-être de temps en temps sur ma tombe, alors dis-toi bien que je ne serai plus là. Si tu veux me voir, il faudra te retourner. Tu regarderas les rangées d'arbres dans le vent, la flaque d'eau où le petit oiseau boit, le jeune chien qui joue, c'est là que je serai, Tomek. Voilà, ne l'oublie jamais


Extrait audio :



Se procurer ce livre chez notre partenaire Audiolib

Bonne journée !

jeudi 17 août 2017

Lecture audio : Ransom RIGGS - Miss Pérégrine et les enfants particuliers - Tome 1/3



Livre audio écouté en Mai 2017



Pourquoi j'ai choisi ce livre ?
J'ai pendant longtemps vu les livres de la trilogie de Miss Peregrine dans les différents points du lundi sur la blogosphère littéraire (vous souvenez-vous de cette rubrique que je suivais et ce rendez-vous que je vous proposais sur ces pages : "C'est lundi, que lisez-vous ?" J'ai lu des tonnes de critiques dithyrambiques sur cette trilogie signée Ransom RIGGS et je m'étais dit qu'un jour je tenterai l'expérience sans jamais trouver le temps de le faire. Mais, deux événements se sont produits et qui m'ont incité a m’intéresser au phénomène : Tout d'abord la sortie du film signé Tim BURTON l'an dernier, mais également, la création de la collection Jeunesse d'Audiolib qui a vu l'édition du premier tome de cette trilogie en livre audio au mois de.... dernier.

4eme de Couverture :
Jacob Portman 16 ans, a grandi avec les récits fabuleux de son grand père juif polonais envoyé sur une île du Pays de Galles pour échapper a la menace nazie. Recueilli par Miss Pérégrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers", il a côtoyé des enfants doués de capacités surnaturelles.
Un soir, Jacob trouve son grand père mortellement blessé par une horrible créature. en partant sur l'ile en quête de vérité, il découvre l'ancien pensionnat en ruines et n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont existé. Et s'ils étaient toujours en vie ?

Mon avis :
Tout d'abord je tiens a m'excuser pour le retard inhérent a la publication de cette chronique longtemps repoussée pour des raisons personnelles... 

J'ai vraiment compris qu'il fallait que je me lance dans la lecture de Miss Peregrine après avoir vu l'excellent film de Tim BURTON. Je me suis vraiment décidé a vouloir lire la trilogie tome par tome pour comprendre comment était construit le film. Audiolib ayant sorti l'adaptation du premier tome comme l'un des titres phares de sa collection jeunesse en mai dernier, il ne m'en fallait pas moins pour me décider à me plonger dans cette aventure. J'ai lancé le CD, et très franchement, l'univers, l'atmosphère de ce livre sont admirablement retranscrits par l'interprétation et la rythmique vocale de Benjamin JUNGERS. J'ai par ailleurs beaucoup aimé la "forme" de ce premier opus, car, tout comme les deux autres ouvrages qui composent cette trilogie, ils sont bâtis sur un ensemble de photographies acquises par l'auteur et grâce auxquelles, Ransom Riggs a bâti toute son histoire. L'auteur le dit d'ailleurs en préambule de son ouvrage, et je suis assez sensible a cette forme de création.
J'ai pris énormément de plaisir a lire ce premier tome, et j'ai hâte de découvrir le deuxième opus audio de cette trilogie qui est annoncé pour... Novembre 2017 !
Je remercie les éditions Audiolib pour l'envoi de cet ouvrage et je souhaite une très longue vie a la nouvelle collection Jeunesse !

Citations :

Extrait audio :


Se procurer ce livre audio chez notre partenaire Audiolib

Bande-Annonce de l'adaptation cinématographique : 



Bonne journée !

lundi 31 juillet 2017

Jean-Marie GOURIO - Le fabuleux départ en Laponie de la famille Zoiseaux



Livre lu en Mars 2017
Partenariat avec les éditions Julliard que je remercie pour l'envoi de cet ouvrage


Pourquoi j'ai choisi ce livre :

Ce livre fait partie de la collection Papillon de chez Julliard que je suis depuis sa création.
J'avais beaucoup aimé les précédents opus que nous avaient offerts Jean-Marie GOURIO dans cette collection, non seulement je vous invite a découvrir celui-ci mais je vous invite aussi, en fin d'article a aller lire les chroniques de ses précédents ouvrages parus dans cette collection spéciale des éditions Julliard.

4eme de Couverture : 

Dans sa maison, monsieur Zoiseaux goûte sans modération le bonheur d’être niché au cœur d'un univers paisible et délicieux. dans son jardin, monsieur Zoiseaux s'émerveille au spectacle de la grâce, de la légèreté, de la liberté dont jouissent les oiseaux. Il regrette de n'avoir en commun avec eux que son patronyme. Il changerait volontiers son nom contre des plumes si cela lui donnait le pouvoir de voler.
Derrière son guichet, au Crédit agricole de Bourgogne, monsieur Zoiseaux pense souvent a s'envoler, tout en comptant les sous de la clientèle. Il y pense trop peut-être. Aussi, quand il accepte d'ouvrir un compte a cet homme étrange qui prétend ne vouloir y déposer que deux bouts de bois, il franchit une ligne invisible qui le fait glisser dans l'univers des hommes qui peuvent voler. Grace a ce client singulier, doté d'étranges pouvoirs, des plumes commencent à pousser sur son corps qui s'arrondit. Au fil des jours, pour son plus grand bonheur, il ressemble de plus en plus a une oie sauvage. A sa femme et ses enfants qui adorent cette métamorphose, il promet que le jour venu, il les prendra sur son dos et les conduira aux confins du Pôle Nord.

Il ne sait pas encore que la transformation d'un seul être peut bouleverser le genre humain tout entier.

Mon avis :
Tout d'abord, pardonnez moi si cette chronique arrive très tard.
Ensuite, sachez que j'ai été très heureux de lire ce troisième opus de la Collection Papillon chez Julliard dirigée par Jean-Marie GOURIO lui même.
Comme toujours j'ai apprécié cette jolie petite fantaisie que nous propose l'auteur. On y parle de liberté (conditionnée ?) On y évoque les rêves les plus secrets d'un employé de banque. Ici pas de citation point de départ, pas d'histoire sous-jacente qui dresse une trame, mais j'y ai vu des petites allusions à Jonathan le Goéland de Richard BACH, que par ailleurs, je n'avais pas plus apprécié que cela... Gourio, dans ce roman décalé  nous démontre une fois encore que les rêves les plus surréalistes de l'être humain peuvent se matérialiser, grâce a l'écrit, grâce a la représentation visuelle que l'on peut se faire d'un écrit...,  nous fait nous poser des questions sur la liberté conditionnée, sur la vie, sur le regard des autres sur soi et nous invite plus que jamais, avec une histoire abracadabrante sortie de son imagination fertile, a prendre de la hauteur, a nous évader comme cet homme-oiseau et sa famille, a quitter une réalité bien trop pesante pour s’émerveiller du monde avec délectation Le livre se lit assez vite et vous fera passer un agréable moment. Je vous confirme que l'imaginaire de Gourio est contagieux et les personnages qui constituent cette histoire sont attachants. Bravo et merci encore monsieur Gourio et rendez-vous très bientôt pour le prochain opus qui nous promet encore de belles promenades littéraires au confins de votre imagination et bien loin de ce que l'on connaissait jusqu'alors de vous.Vous vouliez bâtir une collection destinée a "changer d'air", vous y avez une fois de plus réussi votre pari, et j'attends les prochains opus avec impatience.

J'ai bien aimé

Citations : 

Le vol des oiseaux me fait tourner la tête. Enfant, je ressentais déjà ce tournis, et je découvrirais plus tard qu’on peut obtenir de semblables sensations avec un peu d’alcool, ou lorsqu’on vous soigne une écorchure à l’éther. La tête devient molle et s’évapore. Le cerveau s’envole. Mes pensées s’accrochent aux plumes des oiseaux et filent avec eux par-dessus les campagnes, très loin, par-dessus les montagnes et les villes, comme le petit Nils Holgersson voyage assis sur le cou d’une oie sauvage.

lundi 19 juin 2017

A vous de voter pour le Prix Audiolib 2017

Bonjour a tous ! 

Voila quelques temps que je n'avais plus écrit sur le blog, et pour cause, il fallait que je termine mes écoutes pour le Prix Audiolib 2017.
Petit rappel : Je suis cette année membre du jury chargé de déterminer (avec 14 autres bloggueurs), 5 livres audio parmi une sélection de 10 préétablie par les équipes d'Audiolib.
Entre le mois de Janvier et le mois de Mai dernier, un panel de blogueurs a écouté 10 titres et a "classé" ces dix titres  par ordre de préférence sur une échelle de 1 a 10. Le premier étant le livre audio que l'on a le plus apprécié, le dixième, le moins. Bien sur chaque livre audio étant chroniqué.

Voir mon classement des 10 livres audio présélectionnés 

De ce classement, et après 5 mois d'écoute,  est ressorti un  autre classement de 5 titres que je vais vous dévoiler tout de suite.

Mais pourquoi je vous dis tout cela ???
Tout simplement parce que l'ultime étape, chers internautes vous concerne !
Oui en effet, depuis quelques jours et ce jusqu'au 23 Aout, vous pouvez VOTER pour le livre audio qui sera le grand finaliste et qui succédera  à "D'après une histoire vraie" de Delphine DE VIGAN, primé l'année dernière.

Voici donc les 5 livres audio sélectionné pour la finale cette année :

Affichage de Post FB + bloc promo Prix audiolib étape 2.png en cours...

(Cliquez sur les titres des livres ci-dessus pour voir la chronique que j'ai consacrée a chacun de ces livres audio.)

1 - Adélaïde DE CLERMONT TONNERRE - Le dernier des nôtres

2 - Négar DJAVADI - Désorientale

3 - Gael FAYE - Petit Pays

4 - Pierre LEMAITRE - Trois jours et une vie 



En cliquant sur "Je vote", vous allez être redirigé sur la page dédiée du site d'Audiolib.
Vous allez pouvoir voter pour le titre de votre choix, votre adresse mail vous sera demandée pour comptabiliser le vote.

Les votes sont ouverts aux internautes, lecteurs libraires entre le 13 Juin et le 23 Aout 2017, il suffit de cliquer sur le gros bouton "Je vote" la haut, puis de se laisser guider  par les instructions du site Audiolib pour soumettre votre vote.

Le prix Audiolib 2017 sera décerné au Mois d'octobre prochain et je ne manquerai pas de vous tenir informé des résultats !!!
J'ai bien ma petite idée....

Bonne journée !