Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

dimanche 7 février 2016

Caroline VERMALLE - Les amis du Paradis

Livre lu en Février 2016

Pourquoi j'ai choisi ce livre :

Je crois que c'est Fiona (My Pretty Books) qui en a parlé dans une de ses vidéos car elle l'avait reçu en Service Presse des éditions Belfond. Puis la jolie couverture du bouquin comme son résumé m'avait interessé.

4eme de Couverture :
Chaque Dimanche, le Paradis s'illumine et rejoue de vieux films et noir et blanc. Camille est aux commandes de ce cinéma d'antan qui fait le bonheur et la fierté des habitants de Villerude. Antoine, un jeune homme timide y rève de Rose, son amour d'enfance. Violoncelliste renommée, elle vient de quitter Hong Kong pour revenir dans ce petit village vendéen ou elle tente de ranimer son inspiration disparue.
Mais le vieux Camille meurt un soir de tempète et c'est à Antoine qu'il revient de continuer à faire vivre le Paradis. Une tâche d'autant plus difficile que le cinéma semble hanté par le souvenir de son défunt projectionniste, et qu'un promoteur immobilier s'acharne à vouloir le détruire. C'est sans compter sur la mobilisation du village, qui entend bien préserver ce lieu de mémoire collective.
Dans leur lutte commune pour sauver le cinéma de leur enfance, Antoine et Rose pourraient se livrer à toutes les audaces et se révéler à eux mêmes... Parviendront-ils à se rapprocher ou est-ce seulement dans les films que des femmes comme elle tombent amoureuses d'hommes comme lui ?

Mon avis : 
Voila un  petit roman gentillet a lire le dimanche sous la couette avec le petit café, la petite madeleine.Une lecture sans prétention qui vous fera passer un bon moment, teintée de cinéma, de musique et de nostalgie. Il y'a beaucoup de références au Cinéma (Cinéma Paradiso, mon nom est personne, le Quai des brumes...) et aux acteurs des années 30 aux années 70. (Arletty... Jean GABIN...) On pourra lui reprocher quelques incohérences, certes l'histoire ne casse pas trois pattes a un canard mais j'ai bien aimé le coté bricoleur de Camille "titi", le coté "ange gardien" d'Antoine, la simplicité des personnages et le fait que Rose soit violoniste. J'ai beaucoup aimé également la scène entre Camille et Rose sous le Dome et la petite touche surnaturelle de cette scène. Ce fut une bonne lecture pour moi, 

Citation :

C’est quand même un monde que les humains, tout ce dont ils rêvent, c’est d’être libres, et quand ils le sont, ils ne savent pas quoi faire avec. La liberté n’arrive pas avec un mode d’emploi, c’est comme ça.

Bande son :

Outre les différents films cités, qui renvoient bien évidemment à leurs musique, on y entend aussi le Prélude de la suite pour violoncelle numéro 1 de Jean-Sébastien BACH. 





Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !