Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

mardi 12 juillet 2016

Lecture Audio : Delphine DE VIGAN - No et moi



1ere écoute : Avril 2016
2nde écoute : Juin 2016


Pourquoi j'ai choisi ce livre :
J'avais adoré "D'après une histoire vraie" de Madame Delphine DE VIGAN (oui parce que je veux appeler cette dame MADAME ! Elle le mérite amplement et j'ai appris la sortie de "No et moi"(Roman paru, et connu du grand public en 2007) chez audiolib en cours d'année 2016. Raison de plus pour me le procurer dans le cadre du partenariat Audiolib !

4eme de Couverture :
Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde.
A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence.
No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.
Roman d’apprentissage, No et moi est un rêve d’adolescence soumis à l’épreuve du réel. Un regard d’enfant précoce, naïf et lucide, posé sur la misère du monde. Un regard de petite fille grandie trop vite, sombre et fantaisiste. Un regard sur ce qui nous porte et ce qui nous manque, à jamais.

Mon avis :
Que se passe-t-il quand on lit ou écoute un livre en Avril 2016 et qu'on perd ses notes de lecture, qu'on a l'impression de ne pas avoir tout saisi de l'écoute ?
On crée une pile de relecture ou de réécoute et on se dit qu'on va prendre le temps de relire le livre pour le chroniquer. Le temps passe et la pile de relecture grossit. Et la pile a lire a également grandi. J'ai profité d'un petit temps de tranquillité pour ressortir ce livre audio, et le réécouter. Entre temps, j'ai pu me procurer la version papier en poche de l'ouvrage  pour me le faire dédicacer par l'auteure en début de mois. Bref ! Le temps est venu, et je vais vous parler de cette magnifique lecture. Ou plutôt relecture. Si No et moi a eu le succès qu'il mérite, ce n'est pas pour rien. Dans ce livre, Delphine DE VIGAN a choisi d'exploiter le thème de la précarité, des sans-abris. En mettant en scène deux jeunes filles, l'une de treize ans, Lou, issue d'un milieu aisé qui a décidé de faire un exposé sur les sans abris dans le cadre de ses études au collège. Elle va faire la rencontre d'une SDF, No, âgée de 18 ans.
De cette rencontre, en douceur va naître une très grande amitié entre les deux filles. Lou est une enfant surdouée, particulièrement humaine, et parfaitement sensible et lucide aux travers du monde qui l'entoure. No ne se laisse pas faire, est sur la défensive cela se ressent dans sa façon de parler, sa façon d'agir, ses tenues vestimentaires.... Les deux filles, vont se connaitre et Lou va approcher No petit a petit afin de glaner des informations afin de parfaire son exposé, avec le doute et la peur constante de perdre cette nouvelle amie. La relation va démarrer et un jour Lou, touchée par la cause de No, va tenter de convaincre ses parents de l'héberger chez eux... Aller contre la nature des choses.... afin de lui offrir une famille. Cette relation va souder les deux demoiselles. No va trouver un travail, se réinsérer socialement, partir à la recherche de sa mère.... Elle va être confrontée à la vie active, mais il y-a quelque chose d’indicible que Lou ne va pas forcément comprendre et qui va manquer a No. Cette dernière va petit à petit sombrer, et se chercher... chercher sa vie d'avant...
Et puis, au-delà de cette amitié entre les deux filles, il y a Lucas, l'ami de Lou au lycée, avec qui toutes deux vont passer beaucoup de temps. A se demander si mademoiselle Lou n'en serait pas amoureuse ?


J'ai beaucoup aimé ce livre, un livre traitant de l'exclusion, la réinsertion sociale, l'amitié, une jolie petite histoire d'amour.... Un livre qui nous montre que même les choses les plus utopiques, peuvent avec de la volonté, de la perspicacité, devenir possibles.
Ce livre nous prouve qu'à l'impossible nul n'est tenu, et qu'il faut parfois bousculer les habitudes et tout tenter. Une bonne action même toute petite a de l'importance.
La version audio, lue par Lola NAYMARK parue chez Audiolib dans l'année 2016 souffre toutefois de quelques petits défauts qui m'ont, je l'avoue, gêné lors de ma première écoute. En effet, si la voix de la lectrice est parfaite dans cette lecture, le parti pris pour l'enregistrement de ce livre, en agissant sur les différences de volume entre Lou, - timide et plutôt réservée-  et No, sur la défensive car enfant de la rue, voire même le rythme de la voix du professeur en début de livre, peuvent déranger. C'est ce que j'ai ressenti lors de la première écoute de ce livre audio, sentiment qui s'est estompé, et que j'ai compris lors de la deuxième lecture.
Ce livre reçoit, de mon jugement à cause de ce dernier point un petit quatre étoiles. C'est un magnifique livre à lire, optimiste malgré le grave sujet sociétal qu'il aborde. Je remercie le service presse Audiolib pour cette écoute.

tous les livres sur Babelio.com


Citations :

Souvent, je regrette qu’on ne puisse pas effacer les mots dans l’air, comme sur un papier, qu’il n’existe pas un stylo spécial qu’on agiterait au-dessus de soi pour retrancher les paroles maladroites avant qu’elles puissent être entendues.


« Dans les livres, il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, La rencontre, L’espoir, La chute, comme des tableaux. Mais dans la vie il n’y a rien, pas de titre, pas de pancarte, pas de panneau, rien qui indique attention danger, éboulements fréquents ou désillusion imminente. Dans la vie on est tout seul avec son costume, et tant pis s’il est tout déchiré. »



(...) quand j'étais petite, je cachais sous mon lit une boite a trésors avec dedans toutes sortes de souvenirs (...) un jour j'y ai déposé un dernier souvenir, je ne peux pas te dire lequel, un souvenir qui marquait la fin de l'enfance, j'ai refermé la boite, je l'ai déposée sous mon lit et ne l'ai plus jamais touchée, mais des ceci dit, j'en ai d'autres, une pour chaque rêve (...)

- On dit souvent que les gens qui sont dans la rue, ils sont cassés. Au bout d’un moment, ils peuvent plus vivre normalement.
- Je m’en fous de ce qu’on dit
- Je sais mais…
- Le problème c’est les mais, justement, avec les mais on fait jamais rien.



On ne m’ôtera pas l'idée qu'il faut avoir un petit coin de sa tête accroché dans les étoiles.

Extrait audio :



Se procurer ce livre audio chez notre partenaire Audiolib.


Adaptation cinématographique :
No et moi, paru en 2007 a été traduit dans vingt-cinq langues et adapté a l'écran par Zabou Breitman.
N'ayant pas vu le film, je ne pourrai actuellement pas vous en parler. Mais c'est effectivement un film que j'aimerai voir dont voici la bande annonce.



Bonne journée

3 commentaires:

  1. "Ce livre recoit, de mon jugement a cause de ce dernier points un petit quatre étoiles." --> C'est pour ça que j'ai du mal avec les livres audio, je n'ai pas envie que de tels détails viennent entacher ma lecture et No et moi avait été pour moi un réel coup coeur :)
    Par contre, pas vu le film.

    RépondreSupprimer
  2. Dans ma PàL :-) J'ai eu la chance de rencontrer l'auteur, la lecture n'en sera que meilleure !!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !