Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

vendredi 12 août 2016

MISE A JOUR - RELECTURE : Jean Paul DIDIERLAURENT - Le liseur du 6h27


1ere Lecture : Octobre 2015 - 1ere édition de cette chronique : Novembre 2015
Relecture de ce livre en version Audio et mise à jour : Août 2016






Pourquoi j'ai choisi ce livre ? : 

A vrai dire c'est en me baladant dans le métro Parisien que les affiches parlant de ce livre m'ont intriguées. Je m'y suis intéresse chez un libraire et ... j'y ai découvert les quelques lignes que vous pourrez lire dans la partie "Ça commence comment". Ce livre était pour moi !

4eme de Couverture :
"Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée et à chaque fois, le charme opérait. Les mots en quittant ses lèvres, emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine".
Employé discret, Guylain VIGNOLLES travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade, mais chaque matin, en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets trouvés la veille des dents de fer de la machine.

Résumé : Ce livre raconte l'histoire d'un ouvrier qui travaille dans une usine de recyclage de livres.
De temps à autre, il récupère des pages de livres, rescapés de "la chose" qu'il pilote tous les jours.
Dans le RER qui l’emmène sur son lieu de travail, il se met à déclamer des textes, au grand bonheur des passants. Il va faire différentes rencontres... toutes plus lumineuses les unes que les autres dont peut-être celle d'un objet qui va peut être changer sa vie...

Mon avis :
"Un livre qui va vous faire passer une bonne journée" disait Bernard LEHUT sur RTL tel que l'annonce le bandeau de couverture.
On y rencontre différents personnages tout au long  du récit. C'est un roman léger et agréable avec lequel j'ai assez bien accroché.... Chaque personnage qui partage le quotidien de Guylain (professionnellement ou non) possédé un caractère bien particulier, que l'auteur a dépeint parfois avec humour, parfois avec tendresse. On y rencontre un personnage dont j'affectionne tout particulièrement la manière de parler... Il a la particularité de ne s'exprimer qu'au travers d'alexandrins. Et là, je tire mon chapeau à l'auteur, chacune des interventions de ce personnage sont poétiques, agréables et particulièrement bien ficelées. De plus, il y'a des petites histoires à l'intérieur de l'histoire (de par les feuillets récupérés dans la Zerstor (...) tout a fait sympathiques.

Ça commence comme ça : 



Cliquez ici pour lire un extrait du livre "Le liseur du 6h27

Citations :
Car quoi que l’on puisse penser, rien n’est jamais figé dans la vie

C’est droit comme une épée, un alexandrin, lui avait un jour  expliqué Yvon,  c’est né pour toucher au but, à condition de bien le servir. Ne pas le délivrer comme de la vulgaire prose. Ça se débite debout. Allonger la colonne d’air pour donner souffle aux mots. Il faut l’égrener de ses syllabes avec passion et flamboyance, le déclamer comme on fait l’amour, à grands coups d’hémistiches, au rythme de la césure. Ça vous pose son comédien, l’alexandrin. Et pas de place pour l’improvisation. On ne peut pas tricher avec un vers de douze pieds, petit. »

« Ne pas lâcher le fil du verbe, petit, aller à son terme, glisser le long de la tirade jusqu’à ce qu’enfin le point final te libère. »

Comment voulez-vous que le monde tourne droit si n'importe qui se met a écrire ?




Mon avis sur le livre Audio :

Lors de la parution de cette adaptation audio dans la collection dédiée « écouter-lire » des éditions Gallimard,la première des choses que j'ai faite, cela a été de regarder le nom du lecteur. Dominique PINON C'est un lecteur que je connais bien pour l'avoir entendu dans "L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa", et plus récemment... dans Envoyée Spéciale de Jean ECHENOZ. Deux livres audio parus aux éditions Audiolib.
Et la je vous avoue que... Sans mémé avoir réécouté le texte je me suis dit : "C'était EXACTEMENT LE lecteur qu'il fallait à cette histoire."
En effet, Dominique PINON a donné à ce texte, une envolée incroyable, une superbe interprétation, donnant la juste tonalité, faisant ressortir humoristiquement les passages les plus cocasses du texte.
La narration tout comme chaque personnage qu'il interprète est campé de manière magistrale, tant les personnages professionnels avec qui travaille Guylain que les personnes âgées qu'il va rencontrer à la maison de retraite ....  (chut !) Un vrai moment de pur plaisir !!! Dominique PINON en plus d'interpréter magistralement ce texte, en fait non seulement ressortir toute l'essence mais donne un  véritable souffle frais à cette lecture.
J'avais mis un petit 5 étoiles à ce livre. Je pense que du fait de ma relecture, mon écoute EXCELLENTE, j'élève ce livre au rang de coup de cœur. Un livre idéal et tranquille, pour passer un bon moment et j'ai moi-même passé un très bon moment en cet été ensoleillé de 2016.
Merci Monsieur PINON, Merci Gallimard, et... Bravo !

Cliquez ici pour écouter un extrait du livre audio "Le liseur du 6h27" lu par Dominique PINON
Cliquez ici pour vous rendre sur la page de l'éditeur Gallimard consacrée a ce livre audio

Ressources :
L'interview de Bernard LEHUT sur RTL

On en parle sur France Inter dans l'emission "Livre en poche" du 3 Octobre 2015
http://www.franceinter.fr/emission-livre-en-poche-le-liseur-du-6h27-de-jean-paul-didierlaurent

Sur Webtvculture :


Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent par web-tv-culture


Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !