Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

lundi 31 octobre 2016

Agatha CHRISTIE - Le crime d'Halloween / la fête du potiron
Lecture commune dans le cadre du Club de Lecture Mango & Salt d'Octobre 2016



Livre lu en Octobre 2016

dans le cadre du Club de lecture Mango & Salt

Titre d'origine : La fête du Potiron


Pourquoi j'ai choisi ce livre ?

Ce livre était la sélection mensuelle du Club de Lecture Mango & Salt initié par Victoria la responsable du blog éponyme.
J'ai mis du temps avant de le trouver en librairie. J'ai trouvé une ancienne édition, mais j'avoue que la dernière couverture en date de ce livre est magnifique. Pour le coup, au début de l'article, vous avez la couverture de l'édition que je dispose et... Je ne peux résister a l'envie et au plaisir de vous partager le visuel de la sublime couverture de la dernière édition en date au Livre de Poche.


4eme de Couverture :
Le 31 octobre, les sorcières s'envolent sur leur manche : c'est Halloween, la fête du potiron. A cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les "plus de onze ans". Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver qui croque son éternelle pomme.
"Savez-vous que j'ai eu l'occasion d'assister à un vrai meurtre ? " Se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. Tout le monde lui rit au nez : Joyce ne sait plus qu'inventer pour se rendre intéressante.
La fête est un succès, et les enfants font un triomphe au jeu du Snapdragon qui clôt la réception.
Tous les enfants ? C'est en rangeant la maison, après le départ des invités, qu'on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque.
Bouleversée, Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule POIROT.


Mon avis : 
Le crime d'Halloween a été pour moi une deuxième rencontre avec le célèbre détective Hercule POIROT. Une très agréable lecture d'un polar publié pour la première fois en 1971 par Agatha CHRISTIE dont la renommée n'est plus à faire. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage, lorsque je le quittais, j'avais hâte d'y revenir. Ce qui me surprend à chaque fois avec ces livres et ces enquêtes d'Hercule POIROT, c'est la manière dont ce détective arrive, sans jamais ne rien dire, simplement avec son intuition, à trouver le coupable. Une lecture sympathique et un joli petit "5 étoiles" pour ce livre. Impossible pour moi, bien que j'aie été attentif à tous les éléments, de découvrir ou de soupçonner quoi que ce soit avant les dernières pages du livre. Autant dire que je suis plutôt bon public pour ce genre de lectures.

tous les livres sur Babelio.com


A Noter que l'adaptation télévisuelle la plus récente de ce livre s'intitule "Meurtre a la Kermesse", téléfilm de la série Française "Les petits meurtres d'Agatha  Christie" sur France 2.
Je remercie le club de lecture de Mango & Salt pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle enquête de l'inspecteur Hercule POIROT

Citations :
(...) Mais oublier quelque chose ou quelqu'un, ne pas pouvoir rappeler à soi un visage, la courbe d'une épaule, un geste, un arbre, une fleur, un paysage, savoir ce qu'on éprouvait devant eux mais être incapable de s'en former une image, il y'a là de quoi ressentir parfois ... comment dire ?... quasiment de l'angoisse. Vous avez vu, vous avez enregistré et puis soudain plus rien, tout a disparu.

Je croyais savoir. J'ai toujours cru... toute ma vie j'ai été persuadée que je savais tout, que j'avais raison sur tout. Mais il m'arrive d'avoir tort sur toute la ligne.

- Pourquoi me regardez-vous de cette façon ?
- Je réfléchissais
- A quoi ?
- Au fait que je ne sais presque rien de vous.
- Ma foi, c'est le cas avec tout le monde, non ?
- Vous voulez dire qu'on ne sait jamais tout de quelqu'un.
- Il me semble, oui.
- Vous avez sans doute raison.

Rien ne se propage plus vite, dans une communauté, que la nouvelle d'une catastrophe, et d'autant plus vite que la catastrophe est plus qu'épouvantable

- Le passé a vraiment l'air de vous préoccuper beaucoup.
- Le passé est le père du présent, déclara Poirot d'un ton sentencieux

...c'est très réconfortant de penser que, si peu séduisant que soit un homme, il y aura toujours une femme pour lui trouver du charme, et même pour le trouver follement séduisant.


Bonne journée 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !