Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

jeudi 12 novembre 2015

Jonas JONASSON - Le vieux qui ne voulait pas feter son anniversaire


Ce qui m'a amené a choisir ce livre : 
Premier élément : Sa couverture.
Deuxième élément : Le Pitch de sa quatrième de couverture.
A Partir de la je m'étais dit ... Oui hop a l'occasion....
Troisième élément, et je dirais élément déclencheur : Le voir dans la PAL d'une amie, en discuter, se dire qu'il me tenterait bien, et décider de faire une lecture commune.

Quatrième de couverture :
Franchement, qui a envue de fêter son centième anniversaire en compagnie de vieux séniles, de l'adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan KARLSSON, chaussé de ses plus belles charentaises à donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée - presque par inadvertance - à un membre de gang. S'engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, uun vendeur de saucisses surdiplomé et une éléphante prénommée Sonja....


Nos avis  sur le livre:
Thi : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire a été pour moi plus ou moins une bonne découverte littéraire. Bon, ce n’est pas le livre du siècle, ni de l’année mais c'est une histoire fraîche et déjantée, c’est léger, divertissant, c’est un excellent remède à la morosité ambiante. Un bon coup de fouet pour redonner de la bonne humeur de temps en temps cela ne fait pas de mal hein ?! ^^

Sa chronique complète ici : http://lovelyathenabook.blogspot.fr/2015/11/le-vieux-qui-ne-voulait-pas-feter-son_11.html

Moi : Alors alors, comment dire...  Le livre se déroule par alternance sur deux périodes... Le présent (qui se déroule en 2005) et le passé qui déroule la vie de ce vieillard si attachant qu'est Allan KARLSSON, le héros de cette histoire quelque peu rocambolesque. Il ne veut pas feter son anniversaire, s'évade de la maison de retraite dans laquelle il vivait... se rend a la gare pour prendre le premier train... Emprunte par inadvertance une valise... et avec l'aide de Julius, qui a visiblement une certaine habitude des mauvais coups ... ils vont s'entourer de personnes qu'ils vont croiser au fur et a mesure de leur périple "vers le nord".... et petit a petit se retrouver poursuivis.  Une sorte de road trip assez invraisemblable, alternant passé et présent de la vie d'allan. Artificier bourlingueur ! J'avoue avoir été rebuté par l'alternance des chapitres.... Mais que vient faire le passé par rapport au présent. A cause de cela j'ai voulu arrêter ma lecture, pensant que j'avais fait une erreur (...Oui c'est un fait... Les histoires sur fond de guerre et de bombardements, je crois que ca ne va pas passer...) En fait non, et j'avoue avoir un petit peu triché en regardant le DVD pour comprendre ce que je n'avais peut etre pas compris qui a mon sens se passait avant ... Je n'étais pas arrivé a faire le lien ... Bref vous comprendrez, si vous etes paumés et que cette lecture vous rebute.... PERSEVEREZ !
Il n'y a aps qu'un seul lien a faire .... il y'en a un autre... auquel je n'avais pas pensé mais qui ne concerne pas Allan directement. Le livre en lui même est bourré de détails et d'informations ... beaucoup trop d'un coup... c'est peut être aussi pour cela que je me suis noyé. mais tout s'éclaire ensuite... C'est finalement souvent Allan qui sort la petite équipe de l'embuscade. Allan a ses allures de vieux sage attachant. on le verra d'ailleurs a la fin du roman.
Tiens je viens de m'apercevoir que le premier et le dernier chapitre  a 3  mots pres etaient les memes !
Une sorte de boucle bouclée, comme le cycle de la vie ???



Citations :
"Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s'autoriser quelques caprices."

Le problème avec la politique, c'est qu'elle n'était pas seulement inutile, elle était aussi parfois inutilement compliquée.


Allan n'attendait rien d'extraordinaire de l'existence. Il voulait un lit pour dormir, de la nourriture à volonté, de quoi s'occuper et un bon coup à boire de temps à autre. (...)

Allan n'était pas du genre à s'inquiéter inutilement des surprises, bonnes ou mauvaises, que lui réservait l'existence. Les choses qui devaient arriver arriveraient de toute façon et il ne servait à rien de se poser trop de questions avant.

Ceux qui ne savent raconter que la vérité ne méritent pas qu'on les écoute .

Le Film : 






Assez fidèle dans sa globalité, je dirais, a l'esprit du livre, bon, il manque quelques chapitres, la fin du livre est différente par rapport au livre néanmoins  le film m'a permis de faire le lien logique qu'il me manquait. En réalité... j'étais pas bien loin de le faire avec le livre. Il y'a bien un lien qui est fait a un moment donné et l'histoire se délie. On s'attache aux personnages. Certains sont niais, d'autres sont plus gentils qu'ils en ont l'air. Le film passe certains détails du livre et regorge de petites scenes humoristiques assez truculentes.... pour finir sur une belle petite histoire d'amour... et qui en marquera la fin... et la fine équipe est attachante.


Conclusion :
Au final et concernant le livre : Non je ne mettrai pas un cinq étoiles ... ni 4 ....
Je me contenterais d'un petit trois étoiles pour ma part... agréable, mignon, une fin un peu téléphonée  quand même...  Ça sera un 3 étoiles pour ma part pas plus pas moins .
Je sais je suis sévère mais ... il a fallu forcer pour que je m'y fasse....

Et un petit trois étoiles pour ce livre qui vous fera passer malgré tout un agréable moment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !