Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

samedi 6 août 2016

Joël DICKER - La vérité sur l'affaire Harry Québert


Livre lu / écouté en Juillet 2016

Pourquoi j'ai choisi ce livre : 

J'ai vu  passer des citations intéressantes provenant de ce livre sur les réseaux sociaux. J'étais dans une époque où je cherchais "des livres qui parlent des livres", et celui-ci répondait à ma recherche. C'est un des premiers bouquins que je me suis procuré en Novembre 2015. Nous sommes en Juillet 2016 et, j'ai réussi à le sortir de ma bibliothèque ! Hourra ! Enfin !

4eme de Couverture : 
A New-York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus GOLDMAN, jeune écrivain à succès est dans la tourmente. Il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.
Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé est se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975 Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements ; l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?
Sous ses airs de thriller à l'américaine, la vérité sur l'affaire Harry Quebert est une réflexion sur l'Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Mon avis : 
La vérité sur l'affaire Harry Quebert, ce livre que j'ai mis tant de temps à sortir de ma PAL, pour la simple et unique raison suivante : 800 et quelques pages nécessitent du temps, et je ne voulais pas interrompre l'activité du blog pour une seule lecture qui aurait duré une quinzaine de jours... J'ai préféré le faire dans la période "creuse" des sorties de l'été.
Ce qui m'a intéressé dans ce livre, ce sont tout d'abord les multiples citations liées à l'écriture.
Deuxième point : Sa construction chapitrée est descendante. En effet, on ne commence pas ce chapitre par le chapitre 1. Pour autant, on ne commence pas cette histoire par la fin.
Le résumé du livre est fait en 4 eme de Couverture et je n'en rajouterai pas plus.... en revanche, l'histoire est  très bien ficelée, malgré quelques répétitions en cours de livre. C'est un livre qu'on commence et qu'il est difficile d’arrêter une fois commencé jusqu'à la fin, on se passionne pour cette histoire, pour la complicité entre Marcus et Harry, on se prend au jeu de démêler les ficelles et on rebondit de pistes en pistes pour tenter de comprendre ce qui est arrivé à Nola Kellergan. Un véritable travail d'orfèvre que l'écriture de ce roman
Jusqu'au bout, on est emmené, et ce n'est pas avant les dernières pages que l'on connaitra le fin mot de l'histoire.

Lecture Audio :
J'ai écouté la version audio de ce livre lu par  Thibault de MONTALEMBERT dont j'ai apprécié la performance vocale et rythmique. En revanche, la version Audio n'est pas fidèle en tous points à la version livre papier. La version audio aurait-elle été enregistrée à partir d'épreuves non corrigées. Celle-ci profite d'éléments supplémentaires par rapport à la version définitive du livre et ce à plusieurs reprises.

En conclusion, La vérité sur l'affaire Harry Quebert a été une excellente lecture pour moi. De multiples récompenses méritées pour son auteur Joël DICKER et "Le livre des Baltimore" du même auteur, (livre se lisant dans la continuité de celui-ci bien que ce ne soit pas une "suite") fera partie un jour ou l'autre de ma Pile a lire. Je vais lui attribuer un 5 étoiles !!!



Citations : 
Ne vous souciez pas du génie. Contentez-vous d'aligner les mots ensemble. Le génie vient naturellement

Les regrets sont un concept que je n'aime pas, ils signifient que nous n'assumons pas ce que nous avons été.


Et je m'étais dit qu'une étoile filante, c'était une étoile qui pouvait être belle mais qui avait peur de briller et s'enfuyait le plus loin possible. Un peu comme moi.


L'amour c'est très compliqué. C'est a la fois la plus extraordinaire et la pire chose qui puisse arriver.
Vous le découvrirez un jour. L'amour, ça peut faire très mal. Vous ne devez pas pour autant avoir peur de tomber. Et surtout pas de tomber amoureux, car l'amour, c'est aussi très beau,
Mais comme tout ce qui est beau, ça vous éblouit et ça vous fait mal aux yeux. C'est pour ça que souvent on pleure après.
Au cas où vous ne  l'aviez pas remarqué, la vie, d'une manière générale, n'a pas de sens. Sauf si vous vous efforcez de lui en donner un et que vous vous battez chaque jour que Dieu fait pour atteindre ce but.

Quand on aime, on ne tue pas.


Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé.


Extrait audio : 



Se procurer ce livre chez notre Partenaire Audiolib

Bande son :

Can't help Falling in love with you
....La version d'Elvis PRESLEY me semblait la plus appropriée pour parler d'amour...



Ressources :

Bernard PIVOT dans le Journal du Dimanche
Le livre du jour (France Info) - La vérité sur l'affaire Harry Québert - Retour sur un succès mondial

1 commentaire:

  1. Des dialogues un peu gnian-gnian parfois, un tout un peu long mais c'était sympa. Je lirai le deuxième livre avec le même personnage.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !