Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

dimanche 4 septembre 2016

Le petit dico de la semaine #3

Bonjour a tous !

Voici notre troisième rendez vous du petit dico et sans plus tarder, voici les trouvailles de la semaine.


Annihiler :

Anéantir un ensemble abstrait, le détruire, le ruiner complètement. Ex : Cette nouvelle annihila leurs espérances
Littéraire : Anéantir la volonté de quelqu'un, sa personnalité.

Aster : Composée ornementale aux capitules formés de fleurons jaunes entourés de ligules violettes ou blanches (200 espèces).

Autodafé : 

En Espagne, à partir du XIVe s., et dans l'empire espagnol, proclamation solennelle d'un jugement prononcé par l'Inquisition sur un impie, un juif ou un hérétique ; exécution du coupable, généralement par le feu.
  • Destruction par le feu d'un objet (en particulier des livres) que l'on désavoue, que l'on condamne.
Barguigner : Familier et vieux : A la fin du XIIe S. signifiait. Marchander. Aujourd'hui il n'a plus que le sens de "Sans Barguigner :Sans hésiter, franchement."

Capiteux : Se dit d'un vin, d'un alcool qui monte à la tête, d'un parfum, d'une odeur très forts, enivrants. Qui excite les sens : Charme capiteux.

Catharsis :
 

  • Pour Aristote, effet de « purification » produit sur les spectateurs par une représentation dramatique.
  • Toute méthode thérapeutique qui vise à obtenir une situation de crise émotionnelle telle que cette manifestation critique provoque une solution du problème que la crise met en scène.
Chélidoine : Herbe papavéracée des murs et décombres, au latex jaune d'or, aux feuilles composées lobées et contenant un latex jaune, de saveur âcre, réputé détruire les verrues.


Circonspect : Qui agit avec réflexion et prudence ou qui manifeste cela : Répondre en termes circonspects.

Cuesta : Forme de relief dissymétrique dégagée dans une structure monoclinale de résistance contrastée, superposant une couche résistante à une couche tendre, l'abrupt constituant le front de cuesta, la partie en pente douce (couche résistante affleurant) le revers.



Eden :

  • Lieu où la Bible situe le paradis terrestre (avec une majuscule).
  • Littéraire. Lieu de délices, séjour plein de charmes, état de bonheur parfait.


Géhenne :
L
'enfer, dans les écrits bibliques.Littéraire. Souffrance presque intolérable ; supplice, torture.


Haro :

  • Crier haro sur quelqu'un, quelque chose, s'élever avec indignation contre eux, attirer sur eux la haine, la colère, la réprobation.
  • Clameur de haro, formule juridique prononcée autrefois dans des cas d'urgence, pour arrêter une atteinte portée à la personne ou aux biens.

Haruspice : Devin qui interprétait la volonté des dieux exprimée par des prodiges ou par l'apparence des entrailles des victimes des sacrifices. (En Étrurie, les haruspices formaient une corporation spécialisée ; dans le monde romain, ils étaient constitués en collège.)


Mausolée : Monument funéraire somptueux et de grandes dimensions.
Nécrophage : Qui se nourrit de cadavres.

Orthoclinal(e)


  • Se dit d'un cours d'eau qui s'écoule perpendiculairement au pendage des couches.
  • Se dit d'une dépression dégagée en roches tendres au pied d'un front de cuesta.


  • Perfide : Littéraire. Qui cache, sous des apparences aimables, l'intention de nuire.

    Pergélisol :  Zone du sol ou du sous-sol, gelé en permanence et complètement imperméable, dans les régions arctiques ou subarctiques

    Raki : En Turquie, eau-de-vie de raisin ou de prune aromatisée à l'anis.

    Saxifrage : Herbe vivace aux fleurs blanches, jaunes, rarement roses ou pourpres. (Nom usuel perce-pierre.)

    Sérail :
    • Dans les pays de civilisation turque, palais, notamment celui du sultan d'Istanbul.
    • Harem, partie du palais où sont enfermées les femmes ; ensemble des femmes du harem.
    • Milieu restreint, entourage immédiat d'une personnalité où se nouent de nombreuses intrigues : Il connaît le sérail politique.
    Soliflore : Vase destiné a ne contenir qu'une fleur
    Stère : Quantité de bois (rondins ou quartiers) correspondant à un volume extérieur de 1 m3.
    Stiletto : Chaussure dont le talon est très effilé et dont la hauteur dépasse 10 centimètres
                               
    Tartan :
    • Étoffe de laine légère dont les couleurs vives, disposées en carreaux, sont caractéristiques des divers clans de l'Écosse.
    • Vêtement, châle de cette étoffe.
    Tasseau :
    • Pièce de bois de petite section, servant à soutenir, à maintenir une autre pièce (tablette, tiroir, lattis, etc.).
    • Dans une couverture métallique, tringle de bois de section trapézoïdale séparant les travées (tasseau de couvre-joint) ou placée sur les lignes de faîtage et d'arêtier.
    • Petit outil de chaudronnier, tôlier, carrossier ; synonyme de tas.
    Tumulus : Grand amas artificiel de terre ou de pierres que l'on élevait au dessus d'une sépulture, parfois surmonté d'un monument ou d'un trophée.

    Valleuse :
    Vallon, généralement sec, suspendu par rapport au niveau de la mer à la suite du recul d'une falaise.
    Vire : Terrasse étroite généralement horizontale sur la paroi d'une montagne

    Vivarium : Établissement aménagé en vue de la conservation de petits animaux vivants dans des aquariums (animaux aquatiques, poissons), insectariums (insectes) et terrariums (petits vertébrés terrestres).

    Zélateur : 
    Littéraire. Personne qui montre un zèle ardent, le plus souvent intempestif, pour une idée, une personne.
    Dans les associations pieuses, personne qui est chargée de stimuler le zèle du groupe dont elle fait partie.
    • Belle journée et a dimanche prochain !

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
    Merci pour votre visite et à bientôt !