Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

mardi 27 septembre 2016

Lecture Audio : Stéphen KING - Misery - Partenariat Audible numéro 2



 
Livre lu / écouté en Septembre 2016


Un partenariat Audible


Pourquoi j'ai choisi ce livre ? : 

J'ai été sélectionné par Audible pour chroniquer dans le cadre d'une opération "Stephen King" organisée par leurs soins l'un des livres audio de la série Stéphen KING présents sur leur site internet.
J'ai choisi MISERY dont j'avais effectivement entendu parler au travers des citations incluses dans le livre de Delphine DE VIGAN : "D'après une histoire vraie". Par ailleurs, Misery, comme Shining font partie de ces incontournables du King qu'il faut avoir lus au moins une fois dans sa vie. Ce que j'ai fait. Je remercie particulièrement et plus personnellement Maÿlis.

4eme de Couverture : 
Misery c'est le nom de l'héroïne populaire qui a rapporté des millions de dollars au romancier Paul Sheldon. Après quoi il en a eu assez et il a fait mourir Misery pour écrire enfin le "vrai" roman dont il rêvait. Mais il suffit de quelques verres de trop et d'une route enneigée dans un coin perdu pour que tout bascule...
Lorsqu'il reprend conscience, Paul est allongé sur un lit, les jambes broyées dans l'accident. Sauvé par une femme, Annie. Une admiratrice fervente. Qui ne lui pardonne pas d'avoir tué Misery.
Et le supplice va commencer. Sans monstres ni fantomes, Stéphen KING au sommet de sa puissance, nous enferme ici dans le plus terrifiant huis clos qu'on puisse imaginer.

Mon avis :

Voici mon avis tel que je l'ai écrit sur la page de compte rendu de lecture d'Audible.
Il faut savoir que les questions posées sont complètement aléatoires lorsqu'on publie sur leur site

Ce qui a rendu a mon sens l'écoute de Misery agréable, c'est la lecture qu'en a faite le comédien Paul BARGE dans cette version éditée  par les éditions THELEME et rendue disponible par Audible. Malgré quelques grosses lenteurs a l’intérieur du livre, ralentissements vocaux et intonations pas toujours maîtrises de la part du lecteur, j'ai toutefois apprécié mon écoute.

Quelle fut votre réaction à la fin du livre ? (Attention à ne pas révéler l'intrigue !)
A la fin du livre soit après 15 heures d'écoute, je fus surpris par la chute de ce thriller sans concession, sur l'emprise que peut avoir un-une fan sur un auteur.
Certes, j'avais lu sur le meme thème : "D'après une histoire vraie de Delphine DE VIGAN" dont l'incipit des différentes parties de ce livre provenait justement de Misery. C'est ce qui a fait d'ailleurs que j'ai voulu lire cet opus incontournable de l'oeuvre de Stephen KING et donc, je ne me doutais absolument pas du parallèle qui est fait entre le déroulement de Misery et....  je ne dévoilerai pas quoi , sinon tout le charme du livre en serait gâché.

Avez-vous pu écouter l'une des performances de Paul BARGE auparavant ? Quelle comparaison pouvez-vous faire ?
Je n'avais jamais eu l'occasion d'écouter de performances de Paul BARGE auparavant et je serai curieux d'écouter d'autres propositions de ce comédien dans d'autres genres littéraires que le thriller, qu'elles soient disponible sur la plateforme Audible ou non.



On ne peut pas dire que Misery fasse rire, très loin de là. Ni pleurer d'ailleurs ! Si j'ai eu une réaction excessive,  je pourrai parler de l'oppression qu'il y'a dans ce roman, de la tension palpable résultante de l'écoute, de l’interprétation qui en est faite et des multiples images qu'elle évoque dans l'esprit du lecteur. En quelques mots, un écrivain séquestré face a son bourreau qui lui fait subir les pires horreurs, un écrivain a la merci de cette infirmière qui l'a sauvé, infirmière au passé trouble qui a plus d'un tour dans son sac pour obtenir ce qu'elle veut, qui a tout planifié depuis le début et qui tient les fils tout au long du roman. Qui tire profit de Sheldon comme d'un pantin désarticulé... Vous verrez que les fils (visibles ou invisibles reliant les êtres...) ont d'ailleurs une importance capitale dans ce huis clos impitoyable.

Il est a noter que la thématique de l'auteur poursuivi par ses fans est reprise, et en mieux; dans une intrigue totalement différente et peut etre un peu plus.... active.... dans Carnets noirs du meme auteur, que je vous encourage a découvrir et que j'avais moi même assez apprécié.

Voir ma chronique sur Carnets noirs ici 

Quelques mots de ma deuxième expérience d'écoute avec Audible : 
Cette fois-ci, j'ai pu télécharger mon livre sur mon téléphone mobile sans problème (il faut je le rappelle qu'il y'ait de la place dans l'appareil car le fichier doit obligatoirement être téléchargé avant d'être lu); J'ai a la fois utilisé mon téléphone mobile et la fonction de pause du lecteur de l'application Audible, en alternance avec le player en ligne du site audible.fr. J'ai pu récupérer sans aucun souci ma progression. J'ai noté toutefois que les fins de pistes et le passage d'une piste a l'autre lors de la lecture sur l'application mobile sont tronqués de quelques secondes.

Cliquez ici pour écouter un extrait audio de ce livre 

Citations :

Dans mon travail, j’ai vu mourir des dizaines de gens  - des centaiens mantenant que j’y pense. Parfois, ils passent en gémissant, parfois pendant leur sommeil. Ils s’éteignent, comme vous dites, c’est vrai. Mais les personnages d’une histoire ne s’éteignent pas comme ça ! (…) Dieu nous rappelle a Lui lorsqu’il pense qu’il est temps, et un écrivain est comme Dieu pour ses personnages ; c’est lui qui les a conçus comme Dieu nous a conçus et d’accord, personne ne peut aller demander des comptes a Dieu, je veux bien mais pour ce qui est de Misery, je vais vous dire une chose, espèce de sale oiseau, je vais vous dire qu’il se trouve que Dieu a eu les deux jambes brisées et que le hasard a fait que Dieu s’est retrouvé dans MA maison à manger MA nourriture… et que… » 

La vérité ! Qu’est-ce que tu sais au juste de la putain de vérité !

Le fil caché qui relie toutes choses, le fil de la vérité, ne le vois-tu pas ?

En général les gens qui savent raconter des histoires ne savent pas les écrire. Si vous croyez que les gens capables d'écrire des histoires savent aussi s'exprimer, c'est que vous n'avez jamais regardé un romancier bafouiller  et s'empetrer lors d'une émission littéraire a la télé.


Et parfois, Colter, reprit-il, lorsque quelqu’un d’aussi remarquable passe de vie a trépas, et en particulier si cette personne nous est chère, nous trouvons insupportable l’idée qu’elle nous ait quitté. Et on peut s’imaginer que ce n’est pas vrai.

Bande son : 
Voici quelques extraits musicaux que l 'on peut "entendre" dans le livre :



Cyndi LAUPER - Girls just want to have fun


The Trammps - Disco Inferno




Si vous désirez lire une autre de mes expériences audible, j'ai lu et écouté  il y'a quelque mois "Avant toi" de Jojo MOYES enregistré en exclusivité. J'avais fait un compte rendu précis de mon expérience, que je vous partage ici.


Bonne journée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !