Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

dimanche 2 octobre 2016

Le petit dico de la semaine #7

Bonjour a tous et bon dimanche !

Comme chaque dimanche, on ouvre le dico de ces mots que l'on trouve dans les livres et dont la signification nous est inconnue ou parfois nous échappe. On découvre des significations parfois insoupçonnées aux mots que nous employons tous les jours et on voyage de mot en mot parfois car dans une définition se cache aussi un mot inconnu donc... on le découvre..
Voila la fournée alphabétique de mots de cette semaine.

admonestation : Littéraire. Avertissement solennel, remontrance.
affable : Qui accueille aimablement les gens : Un sourire affable.

ajutage : dispositif s'adaptant a l'extrémité d'une canalisation et destiné a modifier l'écoulement du fluide qui s'en échappe

allégorie :


  1. Expression d'une idée par une métaphore (image, tableau, etc.) animée et continuée par un développement.
  2. Œuvre littéraire ou artistique utilisant cette forme d'expression.


amadou : Substance spongieuse, provenant de divers arbres et qui prend feu aisément.
ancillaire : Littéraire. ou par plaisanterie. Relatif aux servantes : Amours ancillaires.

antagonisme : 

  1. État d'opposition entre des personnes, des nations, des classes sociales, des doctrines, etc. : Antagonisme de deux caractères.
  2. Action mutuellement inhibitrice ou réductrice de deux substances.
anthropophage : Se dit d'un être vivant qui mange de la chair humaine.
aseptisé : rendu aseptique, sans microbes
baderne : Populaire. Vieille baderne, officier, homme assez âgé, d'esprit borné.

baroudeur
Familier
  1. Personne qui aime la guerre, le combat, ou qui a beaucoup combattu.
  2. Personne dynamique, qui aime les risques ; aventurier.

bégueule : 
Familier. Qui témoigne d'une pruderie excessive ou affectée.

benoit : Littéraire


  1. Calme, tranquille et satisfait.
  2. D'une douceur hypocrite : Un sourire benoît.
bergère :
  1. Nom féminin :Large fauteuil à dossier rembourré, avec joues, manchettes et coussin sur le siège, apparu vers 1720. 
  2. Au XVIIIe s., chapeau de femme, en paille, porté dans les jardins.
  3. Nom : Personne qui garde les moutons ou les chèvres, qui prend soin du troupeau.
blanc-bec : Jeune homme sans expérience et prétentieux.
cacochyme : Vieux ou par plaisanterie. Qui a une constitution débile : Vieillard cacochyme.
cahot : Saut, bond que fait une voiture en roulant sur un chemin raboteux.

cake-walk : Danse syncopée d'origine noire américaine, à deux temps qui connut une grande vogue en Europe vers 1900

carène : 
  1. Partie immergée de la coque d'un navire.
  2. Corps fuselé d'un mobile dont la résistance à l'avancement est très réduite.
  3. Crête médiane entre les os pariétaux que montre le crâne de certains individus.
  4. Ensemble de deux surfaces corporelles qui se joignent selon une crête plus ou moins rectiligne. (Ensemble des deux pétales inférieurs de la fleur des papilionacées, bréchet des oiseaux, ventre de certains poissons, etc.)

chicot :

  1. Familier. Partie d'une dent cassée ou profondément cariée, qui tient encore à la gencive.
  2. Souche d'un arbre coupé, reste d'une branche coupée loin de sa base.

Chronophage : Se dit de ce qui demande beaucoup de temps ou qui en fait perdre :Avoir des activités chronophages.

décharner : Rendre quelqu'un extrêmement maigre : Cette longue maladie l'a décharné.
(se) décharner : Être très maigre, squelettique : Prisonniers décharnés.

déprédations :

  1. Dégâts causés à des propriétés, des biens, par quelqu'un, par des animaux (surtout pluriel) : Les déprédations des sangliers.
  2. Vieux. Vol ou pillage ; malversation dans une administration (surtout pluriel) : Commettre des déprédations.
diolique : Se dit des espèces végétales (chanvre, dattier, mercuriale, lychnis) composées de pieds mâles et de pieds femelles séparés.

disparate : 

  1. (adjectif) : Qui produit un effet discordant par les éléments divers qui le constituent : Un mobilier disparate.
  2. Composé d'éléments hétérogènes : Une société disparate.
  3. (Nom féminin)Littéraire. Manque d'accord, d'harmonie ; contraste choquant.

douaire : Biens que le mari assignait à sa femme pour en jouir si elle lui survivait. (Le douaire fut aboli par la Révolution.)

douairière :


  1. Veuve de grande famille, qui jouissait d'un douaire.
  2. Péjoratif. Vieille femme de l'aristocratie ou de la haute bourgeoisie.
drastique :
  1. D'une rigueur contraignante ; très rigoureux, draconien : Un règlement drastique.
  2. Se dit d'un purgatif violent. (Les drastiques sont des produits d'origine végétale tels que l'aloès, le jalap, le ricin, la scammonnée. Leur effet irritant et parfois douloureux en limite les usages.)

dyspepsie : Sensation d'inconfort digestif apparaissant après les repas.
écrivailleur, écrivailleuse, écrivaillon : mauvais écrivain

égotisme : 

  1. Terme employé par Stendhal pour désigner l'étude analytique, faite par un écrivain, de sa propre personnalité.
  2. Littéraire. Sentiment exagéré de sa personnalité, et, en particulier, manie de parler de soi, culte du moi ; narcissisme.
embrasure :
  1. Espace évidé dans l'épaisseur d'un mur par l'établissement d'une baie ; partie interne de cet espace, par rapport au dispositif de fermeture, porte ou fenêtre.
  2. Synonyme rare de ébrasement
  3. Ouverture pratiquée à la partie inférieure d'un haut fourneau.
  4. Ouverture pratiquée dans un ouvrage fortifié pour permettre le tir d'une arme à feu.
émétique :

  1. Médicament destiné à provoquer des vomissements.
  2. Nom générique des sels résultant de l'action d'un tartrate acide sur unsesquioxyde métallique.
empeser : Imprégner un tissu d'un produit spécifique, afin de lui donner de l'apprêt.

être empesé (Verbe passif) : 

  1. Etre apprêté avec de l'empois : Col empesé.
  2. Être raide, affecté, sans naturel : Style empesé.
empois : Produit servant à empeser le linge.

éroder :
  1. Ronger un métal, un matériau de manière lente : La rouille érode le fer.*
  2. Soumettre un sol, un relief aux agents de l'érosion.
  3. Détériorer lentement la valeur de quelque chose : La crise économique érode le pouvoir d'achat. Une monnaie érodée.
étrave : 
Pièce massive formant la limite avant de la carène d'un navire.

ex-voto : Tableau ou objet symbolique suspendu dans une église, un lieu vénéré, à la suite d'un vœu ou en remerciement d'une grâce obtenue.

fixité : 
  1. Etat de ce qui est fixe, immobile : La fixité des étoiles.
  2. Littéraire. État de ce qui ne varie pas, qui est constant ; permanence :La fixité d'un esprit concentré.
  3. Caractère d'un regard fixe.

  • Fuseler
  •  :
  •  Donner aux corps se déplaçant rapidement dans l'air une forme propre à minimiser la résistance à l'avancement
  • .


  • guenille : 
    Littéraire. Chose méprisable, sans valeur

    Hermétique : 
     

    1. Se dit de toute fermeture parfaitement étanche et de l'objet qui en est muni : Autocuiseur hermétique.
    2. Qui est difficile à comprendre : Une poésie hermétique.
    3. Relatif à l'hermétisme

      Hétéroclite : Qui est fait d'un mélange bizarre d'éléments disparates : Un grenier où s'entassaient des objets hétéroclites.

      idiolecte : Ensemble des variantes d'une langue propres à un individu donné.

      Intelligentsia : 
    1. Couche idéologique de la société russe de la seconde moitié duXIXe s. et du début du XX, caractérisée par sa prise de conscience des problèmes de la Russie et ses aspirations révolutionnaires.
    2. Dans la société soviétique, couche sociale dont les membres, ayant obtenu des diplômes d'éducation supérieure ou technique, occupaient des professions non manuelles.
    3. Ensemble des intellectuels d'un pays quelconque.

    Jingle : Bref thème musical introduisant ou accompagnant une émission ou un message publicitaire et destiné à provoquer un réflexe de reconnaissance.

    laconique : Qui s'exprime ou qui est exprimé en peu de mots ; bref, concis :Réponse laconique.

    ladrerie : 


    1. Ancien nom de la lèpre.
    2. Synonyme ancien de léproserie.
    3. Littéraire. Avarice sordide.
    4. Nom donné à la cysticercose quand les parasites sont localisés dans les muscles.
    lamper : Familier. Boire un liquide avidement et à grands traits : Lamper un grand verre de cognac.lancier : 
    1. Cavalier armé de la lance.
    2. Soldat du corps des lanciers. (Créé en 1811 par Napoléon, le corps des lanciers a été supprimé en 1871.)
    legs : 
    1. Libéralité faite par testament au bénéfice d'une personne physique ou morale. (Le legs peut être particulier, universel, ou à titre universel.)
    2. LittéraireCe qu'une génération transmet aux générations suivantes.

    lénifiant : 
    1. Amollissant, qui ôte toute énergie : Atmosphère lénifiante.
    2. Apaisant, calmant : Adresser quelques paroles lénifiantes à un grand malade.

    léproserie : Établissement d'isolement réservé aux lépreux.

    lie : 

    1. Dépôt qui se forme dans les liquides fermentés comme la bière, le vin. (La lie de vin contient des sels de potassium et de calcium.)
    2. Littéraire. Rebut, ce qu'il y a de plus vil, de plus mauvais : La lie du peuple.

    liniment : Préparation liquide appliquée sur la peau en onction ou en friction, et destinée à calmer la douleur.

    longère : En Bretagne, ensemble de bâtiments ruraux, de forme basse et allongée.

    magnanime : Qui pardonne leurs injures, leurs fautes, leurs faiblesses à ceux qui sont sous son autorité, ou qui manifeste de la générosité, de la mansuétude : Geste magnanime.

    marasquin : Liqueur ou eau-de-vie tirée de la cerise appelée marasque ou obtenue par l'édulcoration de l'eau-de-vie de marasque.

    mercuriale :


    1. À partir de 1493, assemblée des différentes chambres du parlement, sans périodicité fixe, mais qui se tenait le mercredi. (Un discours, appelé aussi mercuriale, et rédigé par les magistrats, y dénonçait les abus commis dans l'administration de la justice. Les mercuriales du chancelier d'Aguesseau sont restées célèbres [1698-1715].)
    2. Littéraire. Remontrance, admonestation d'une certaine vivacité.
    3. Herbe (euphorbiacée) dioïque dressée, annuelle ou vivace, toxique, parfois employée à faible dose comme purgatif. (La mercuriale annuelle ou foirolle est une mauvaise herbe des cultures.)
    4. Bulletin reproduisant les cours officiels des denrées vendues sur un marché public ; ces cours eux-mêmes.

    Nihilisme :

    1. Tendance révolutionnaire de l'intelligentsia russe des années 1860,caractérisée par le rejet des valeurs de la génération précédente.
    2. Négation des valeurs intellectuelles et morales communes à un groupe social, refus de l'idéal collectif de ce groupe.

    œillade : 
    Clin d'œil, regard furtif lancé pour marquer la tendresse ou la connivence amoureuse : Adresser, jeter une œillade à quelqu'un.

    phalanstère : 

    1. Communauté de production imaginée par Fourier afin de parvenir à la dernière étape de l'industrie sociétaire.
    2. Littéraire. Groupe de personnes vivant en communauté et ayant des activités et un but communs ; lieu où vit ce groupe.


    poulaines : 

    1. Autrefois, chaussure d'origine polonaise, munie d'une pointe d'un demi-pied de long ou plus, qui était baleinée ou rattachée à la jambe par une chaîne ; aujourd'hui, forme de tige fantaisie s'inspirant de ce type de chaussure. (La poulaine connut une mode en France au XIVe s. et auXVe s.) [On disait aussi soulier à la poulaine.]
    2. Dans l'ancienne construction en bois, saillie des pièces de construction montées sur l'étrave et l'avant du navire qui abritait des cabinets d'aisances.

    quolibet : 

    1. (ou quodlibet) : Pièce musicale mêlant des textes et des musiques disparates d'une manière plaisante.
    2. Plaisanterie vulgaire, mauvais jeu de mots à l'adresse de quelqu'un :Accabler un camarade de quolibets.

    raboteux :

    1. Dont la surface est inégale et présente des aspérités.
    2. Littéraire. Se dit d'un style à l'expression heurtée, sans harmonie.

    rachitique
    1. Mal développé : Un poulet rachitique.
    2. Familier. Qui est insuffisant : Un roman un peu rachitique.

    rachitisme : 
    Maladie de l'enfant, due généralement à une carence en vitamine D, caractérisée par une insuffisance de minéralisation des os et des déformations.

    souffreteux : Qui est de constitution et de santé délicates : Un enfant souffreteux.

    taxidermiste : Personne qui empaille les animaux morts pour les rendre propres à être conservés avec l'apparence de la vie.

    turpitude
    Littéraire


    1. Laideur morale, ignominie qui résulte d'un comportement honteux.
    2. Action, parole, pensée honteuse, infamie.
    verbeux : Qui use d'un flot de paroles superflues, vides de sens : Orateur verbeux.

    Voila pour ce qui est du petit dico cette semaine.
    Rendez-vous la semaine prochaine
    Bonne journée

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
    Merci pour votre visite et à bientôt !