Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

dimanche 27 novembre 2016

Le petit dico de la semaine #15

Bonjour a tous !
Voici le petit dico de la semaine comme chaque dimanche !!! 

Ce dico est composé de tous ces mots que nous lisons dans les livres et que nous ne comprenons pas forcément quand nous les lisons. Il y'a des mots méconnus mais aussi des mots de tous les jours car ceux ci renferment parfois des sens que nous ne connaissons pas.

Bonne découverte a toutes et tous et rendez-vous dimanche prochain pour un nouveau numéro
du dico !


anadyonème :
 A.− MYTH. [P. allus. à la naissance de Vénus] Qui sort de l'eau. Vénus anadyomène :
− Emploi subst. fém. L'anadyomène. ,Surnom de Vénus représentée sortant des eaux.`` (Besch. 1845) :

B.− Littér., rare. Qui appartient à Vénus anadyomène ou y fait penser :

Aphérèse :
Chute d'un ou de plusieurs phonèmes à l'initiale d'un mot.
(Par exemple 
le bus < l'autobus, le pitaine < le capitaine.)


berthe : 
Garniture d'un décolleté ou d'une encolure à ras du cou retombant comme une petite pèlerine (XIXe s.).


courtepointe :
 
Couverture de lit, ouatée et piquée.


cryptogame :
 
Végétal pluricellulaire ne formant pas de graines, par opposition aux phanérogames ou spermaphytes. (Les cryptogames comprennent donc des groupes aussi différents que les fougères, mousses, algues, champignons.)


diaspore :
 



  1. Partie d'un végétal (graine, fruit, etc.) qui se détache du pied mère pour reproduire l'espèce après dissémination. (Chez les cryptogames à générations alternées, la spore est aussi considérée comme une diaspore.)
  2. Alumine hydratée naturelle, appartenant au système orthorhombique.
esquif : Littéraire. Embarcation légère de très petite dimension.

félibrige : 
École littéraire constituée en Provence, au milieu du XIXe s., pour le maintien et l'épuration de la langue provençale et des autres dialectes occitans, et pour la renaissance d'une littérature du midi de la France.


gypaète : 
Très grand rapace diurne (1,10 m) des hautes montagnes, surtout asiatiques, au bec fort et crochu, bordé de fortes vibrisses. (Le gypaète barbu se nourrit de charognes et de rongeurs. La chasse effrénée qui lui a été faite a abouti à sa quasi-extermination.)


Halbran : jeune canard

Impéritie : 
Littéraire. Incapacité dans l'exercice de sa profession ou de ses fonctions : L'impéritie d'un ministre.


Jaboter : Parler beaucoup pour ne rien dire
lapalissade : 
Vérité d'une évidence niaise.


martial : 



  1. Littéraire. Qui manifeste une attitude belliqueuse : Discours martial.
  2. Se dit d'une attitude résolue, décidée, qui cherche à en imposer : Un air martial.
  3. Relatif au fer.
nymphée : 
  1. Dans l'Antiquité, monument consacré aux nymphes.
  2. Construction (parfois grotte artificielle) élevée au-dessus ou autour d'une source, d'une fontaine.

onguent : Médicament à base de résine, de corps gras et de divers principes actifs, destiné à être appliqué sur la peau.

orthorhombique :
 
Se dit d'un système cristallin dont la symétrie du réseau est celle d'un parallélépipède rectangle ou d'un prisme droit à base losangique.

pèlerine :

  1. Synonyme de cape.
  2. Courte cape, souvent en laine tricotée, couvrant les épaules et la poitrine, portée autrefois par les femmes.
Phanérogame : (un / une)  : Plante à graines. (Les phanérogames forment un embranchement.)

Quaterne :
Combinaison de quatre numéros principalement dans les jeux de hasard

Racé : 

  1. Se dit d'un animal de race, possédant les qualités propres à une race : Cheval racé.
  2. Qui paraît représenter un type particulièrement fin et distingué, qui a de la classe, de l'élégance : Un homme racé. Un voilier racé.
Spermaphyte / spermatophyte :  Nom d'embranchement donné aux plantes supérieures à graines.

syzygie : 
Nouvelle lune ou pleine lune.


tisonnier : 

  1. Tige métallique servant à attiser le feu, à faire tomber les cendres, etc.
  2. Synonyme de attisoir.

ubérale : Fontaine ubérale -  fontaine ornée de statues de femmes lançant des jets d'eau par la pointe de leurs seins. (Ce motif fut très goûté à la Renaissance, surtout en Allemagne.)

vibrisse : 



  1. Poil situé à l'intérieur des narines de l'homme.
  2. Long poil sensoriel situé sur les côtés de la tête des mammifères (carnivores, pinnipèdes, rongeurs) et des oiseaux. (Les vibrisses, ou moustaches, servent à détecter les obstacles notamment chez les animaux nocturnes, aquatiques ou fouisseurs.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !