Quelques livres en vitrine !

Ce Blog est membre du jury Prix Audiolib 2018

Rechercher dans ce blog

dimanche 3 juin 2018

Lecture audio : Laetitia COLOMBANI - La tresse lu par l'auteur, Rebecca Murder et Estelle Vincent




Livre audio écouté 
dans le cadre du Prix Audiolib 2018


Pourquoi j'ai choisi ce livre :
Le livre "La tresse" a fait grand bruit chez les blogueurs comme dans la presse lors de sa sortie en version papier ! Je suis ravi d'une part qu'Audiolib ait proposé une version audio de ce premier roman, qui plus est, avec la belle surprise de décovrir que l'auteure s'est prétée au jeu de la lecture à voix haute dans cette version.

4eme de Couverture :
Trois femmes, trois vies, trois continents. une même soif de liberté.
Inde, Smita est une intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école.
Sicile. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d'humanité, leurs histoires tissent une tresse d'espoir et de solidarité.

Suivi d'un entretien inédit avec l'auteure.


Présentation du livre par son auteure :


Mon avis :
A la fois court et magnifique, la tresse est un roman remarquable sur le destin de trois femmes à différents points de la planête, qui ne se connaissent pas, dont la vie n'est pas facile et qui vont essayer de s'extirper de leur carcan personnel.Elles ne se connaissent pas, pourtant un petit quelque chose les relie. Leur vie a elles trois ne sont pas  pas forcément la meilleure, et, au cours de cet ouvrage, nous allons suivre un petit peu ces vies, et leurs méthodes de résilience dans une société qui n'est pas toujours idéale.
Ce que j'ai apprécié dans la version audio de ce roman; c'est le fait que les voix des trois femmes soient assurées par trois personnes différentes dont l'auteure du roman. Et le mélange de ces trois voix en fait un tres bel enregistrement .
Petit bémol, il m'a néanmoins été difficile de rentrer dans cet ouvrage malgré les trois interpètes et les personnages, mais au fil de mon écoute, ceci c'est estompé et fort heureusement.
J'ai tendance a souvent répéter que faire lire un livre audio par son auteur peut etre assez intelligent comme cela peut être casse-gueule. Et j'ai vraiment été surpris par l'aisance de lecture de Laetitia COLOMBANI dans cet enregistrement, qui aidée des comédiennes Estelle Vincent et Rébécca MARDER pour la lecture audio de cet ouvrage, se retrouvera très certainement vers le haut de mon classement en vue de la sélection finale qui sera dévoilée aux alentours du 17 Juin pour ce prix.

Les avis des autres membres du Jury Prix Audiolib 2018 :
A propos de livres
Azilis
BazArt
Le Bouquinovore
Enna Lit
Jelydragon
Knit Spirit
L'antre de Luciole
Les lectures de Meuraie
Les pages de lecture de Sandrine
Lire relire
LivreOvert
Mes échappées livresques
Parenthèse de caractère
Sur ma table de nuit
Sylire


Extrait Audio :



Se procurer ce livre chez notre partenaire Audiolib

Citations :
"Accepter que le monde change, et changer avec lui. Les entreprises familiales qui refusent d'évoluer ferment les unes après les autres dans le pays? Aujourd'hui il faut voir grand, plus loin que les frontières, c'est une question de survie ! Évoluer ou mourir, il n'y a pas d'autre choix."

Elle sait qu’ici, dans son pays, les victimes de viol sont considérées comme les coupables. Il n’y a pas de respect pour les femmes, encore moins si elles sont intouchables. Ces êtres qu’on ne doit pas toucher, pas même regarder, on les viole pourtant sans vergogne. On punit l’homme qui a des dettes en violant sa femme. On punit celui qui fraye avec une femme mariée en violant ses sœurs. Le viol est une arme puissante, une arme de destruction massive. Certains parlent d’épidémie ? Une récente décision d’un conseil de village a défrayé la chronique près d’ici : deux jeunes femmes ont été condamnées à être déshabillées et violées en place publique, pour expier le crime de leur frère parti avec une femme mariée, de caste supérieure. Leur sentence a été exécutée.

L'image que vous renvoie le miroir doit être votre alliée, non votre ennemie.

Elle imagine ce que sa mère dirait : un homme à la peau sombre, qui n'est même pas chrétien ! Elle serait mortifiée. La nouvelle ferait le tour du quartier.
Alors Giulia aime Kamal en secret. Leurs amours sont clandestines. Ce sont des amours sans papiers.

L'amour est volatile, (...), il s'en va, comme il vient, parfois, d'un coup d'ailes.
Il est parfois doux de penser que tout a une fin, que le plus grand des tourments peut s'arrêter, demain.

Ressources

La grande librairie : 


Le mag de l'été - France inter




Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !