Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

jeudi 3 novembre 2016

PRIX GONCOURT 2016 : Leila SLIMANI - Chanson douce




Livre lu en Septembre 2016
PRIX GONCOURT 2016





(Cliquez sur les liens)

Vidéo :


Ma chronique de ce livre lu en Septembre 2016 : 


Pourquoi j'ai choisi ce livre ? 

J'ai choisi ce livre sur le conseil de ma libraire. Je me suis également rendu compte que le magazine Lire dans son dernier numéro en avait fait un article dithyrambique. Puis un ami en a également parlé, et enfin, les premières listes des sélections pour les prix Renaudot et Goncourt venant de tomber, ce titre en lice cette année. Il ne fallait vraiment pas passer a coté !

4eme de Couverture :
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met a la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu a peu, le piège, de la dépendance mutuelle va se refermer jusqu'au drame.
A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle , avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leila Slimani, ou percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Mon avis :
"Leila Slimani épingle une nourrice" signalait a juste titre "La grande librairie ! 

Voila un roman captivant d'une remarquable efficacité sur la relation entre une nourrice et le couple qui l'emploie pour garder ses deux enfants. D'ailleurs on est en droit de se demander "Nounou or not nounou ? "
J'ai lu ce livre en une journée et il m'a vraiment été impossible de le quitter du début a la fin.
Leila Slimani a cette capacité de nous entraîner et de laisser monter en nous une tension palpable, par la magie des mots, dans de courts chapitres, elle nous captive et nous tient en alerte tout au long du bouquin, et cette impression ne s'estompe pas une fois le livre refermé.   Dans les trois premières pages, le ton est donné avec ce drame, au cœur duquel elle nous plonge. Par la suite elle effectue non seulement une rétrospective des événements,  qui ont conduit les personnages (une famille plutôt bourgeoise dans la vie de tous les jours en plein cœur de Paris)  a choisir une nounou, puis petit a petit l'emprise insidieuse qui s'installe entre cette nounou et la famille.
Alternant des interrogatoires des voisins et amis,(puisqu'une enquête de Police est en cours) avec le cheminement des événements qui ont on conduit a ce drame, elle maintient un suspense haletant tout au long du livre et dans la tète comme dans le cœur du lecteur, on en ressent, je l'avoue des petites poussées d'adrénaline.
Vous aurez compris que ce livre est un coup de cœur, que je n'en suis pas tout a fait sorti indemne. J'ai eu beaucoup de peine a quitter cette famille et son histoire.
Si ce livre n'est pas finaliste dans les multiples sélections des prix littéraires, je vous préviens tout de suite, j'abandonne la lecture. Une très jolie surprise !  Un livre dont on va, je pense, entendre parler pendant très longtemps. Une pépite a ne vraiment pas rater dans cette rentrée littéraire !
Jeunes ou futures mamans, s'abstenir !

Citations :
"Ma nounou est une fée" C'est ce que dit Myriam quand elle raconte l'irruption de Louise dans leur quotidien. Il faut qu'elle ait des pouvoirs magiques pour avoir transformé cet appartement étouffant, exigu en un lieu paisible et clair. Louise a poussé les murs. Elle a rendu les placard plus profonds, les tiroirs plus larges. Elle a fait entrer la lumière."

Louise s'agite en coulisses, discrète et puissante. C'est elle qui tient les fils transparents sans lesquels la magie ne peut pas advenir. Elle est Vishnou, divinité nourricière, jalouse et protectrice. Elle est la louve à la mamelle de qui ils viennent boire, la source infaillible de leur bonheur familial.

Nous serons heureux, se dit-elle alors, que lorsque nous n'aurons plus besoin les uns des autres. Quand nous pourrons vivre une vie à nous, une vie qui nous appartienne, qui ne regarde pas les autres. Quand nous serons libres.

Elle y tient pourtant à ces photographies, qu'elle prend par centaines et qu'elle regarde dans les moments de mélancolie. Dans le métro, entre deux rendez-vous, parfois même pendant un dîner, elle fait glisser sous ses doigts le portrait de ses enfants. Elle croit aussi qu'il est de son devoir de mère de fixer ces instants, de détenir les preuves du bonheur passé. Elle pourra un jour les tendre sous le nez de Mila ou d'Adam. Elle égrènera ses souvenirs et l'image viendra réveiller des sensation anciennes, des détails, une atmosphère. On lui a toujours dit que les enfants n'étaient qu'un bonheur éphémère, une vision furtive, une impatience. Une éternelle métamorphose. Des visages ronds qui s'imprègnent de gravité sans qu'on s'en soit rendu compte. Alors, toutes les fois qu'elle en a l'occasion, c'est derrière l'écran de son iPhone qu’elle regarde ses enfants qui sont, pour elle, le plus beau paysage du monde.



« Tu vois, tout se retourne et tout s’inverse. Son enfance et ma vieillesse. Ma jeunesse et sa vie d’homme. Le destin est vicieux comme un reptile, il s’arrange toujours pour nous pousser du mauvais côté de la rampe. »
 
       

Cliquez ici pour lire un extrait du livre.

Bande son : (Contrairement aux bandes sons proposées d'habitude, ces deux titres ne figurent, ni n'ont inspiré le titre du livre)... quoique... j'ai quelques doutes... en y réfléchissant bien.

Henri SALVADOR - Le loup la biche et le chevalier.



Louise, la grande enfant serait mi chevalier / mi loup.
Myriam : La biche qu'on amadoue...


Léo FERRE - Ecoutez la chanson bien douce




Ressources :

Chanson douce bientot adapté au cinéma ?

L'express :
http://www.lexpress.fr/culture/livre/leila-slimani-une-nounou-d-enfer_1826188.html

On en parle sur RTL : http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/chanson-douce-de-leila-slimani-une-lecture-terrifiante-et-ensorcelante-7784748803


France Inter, L'amuse bouche du 15 Octobre 2016

On en parle sur Europe 1 le 25 Octobre 2016

Paris Match du 17/09/16

Le livre du jour : France Info 

La grande Librairie (France 5)



Le masque et la plume de France Inter :

Mots - Télématin - France 2




Payot - Marque Page - Chanson Douce






Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !