Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

lundi 27 février 2017

Lecture Audio : Tahar Ben Jelloun - Le terrorisme expliqué à nos enfants.



Livre audio écouté en Janvier 2017



Pourquoi j'ai choisi ce livre :
J'avais dans l'idée de lire ce livre en version papier. J'ai vu sa sortie en format poche et je m'étais dit "je le lirai", jusqu'au jour où Audiolib a eu l'excellente idée de sortir une version audio de cet ouvrage. Je les en remercie vivement et suis très heureux d'avoir pu faire cette écoute.

4eme de Couverture :
Les jeunes sont une proie privilégiée pour la peur qui s'est installée au coeur de l'Europe et en France en particulier, depuis les derniers attentats djihadistes.
Comment les aider à se libérer ?
En mettant des mots sur la chose. En retraçant l'histoire du mot terrorisme et des réalités qu'il désigne, depuis certains des épisodes les plus sanglants de l'histoire jusqu'au déchaînement actuel du fondamentalisme islamiste auquel l'essentiel du dialogue est consacré.
A nouveau, c'est avec sa fille que Tahar Ben Jelloun s'explique ici.

Mon avis :
Voilà un excellent livre audio qui vient s’inscrire en complément de tous les ouvrages et témoignages que j'ai pu lire jusqu’à présent sur les attentats du 7 Janvier  et du 13 Novembre 2015. Mais l'auteur ne s’arrête pas là,  Dans ce livre audio, dans lequel il aborde ce sujet sensible du terrorisme, son histoire  et ses enjeux (politiques, religieux, extrémismes), il dresse un état des lieux de ce qu'est le terrorisme en France comme ailleurs. Ce texte, l'auteur l'a voulu très pédagogique car il juge qu'il faut "dire la vérité aux enfants, ne pas leur raconter des histoires car ils ont droit à la vérité, choisir les moments et les mots adéquats pour parler de ce sujet dans une époque et un contexte difficiles."
Une sorte de petit "que sais-je" très actuel avec parfois quelques idées voire petite prises de positions subjectives sans oublier quelques rappels au sujet des valeurs fondamentales de la république.  "Le terrorisme expliqué à nos enfants" s'adresse plutôt à un public adolescent (comprenez à partir de 11/12 ans) qu'un public de jeunes enfants (vu le sujet, cela va de soi...). Le texte est court et l'écoute est très agréable et enrichissante. L'idée de faire dans ce livre audio un dialogue a deux voix est très bonne et la lecture de ce livre audio, portée par les comédiens Jean-Paul SOLAL et Astrid ROOS donne une excellente dynamique à ce document très instructif qui peut, par la suite, ouvrir vers des débats et échanges entre adultes, jeunes adultes ou adolescents
Voilà Un livre audio qui devrait avoir sa place dans toutes les bibliothèques tant son contenu est riche et instructif
Un coup de cœur, assurément ! Merci Audiolib !

Extrait Audio :


Se procurer ce livre audio chez notre partenaire Audiolib

Citations et extraits :


Comment parler du terrorisme aux enfants :
Il faut dire la vérité aux enfants. Surtout ne pas sous-estimer leur capacité à entendre ce qui dérange, à se confronter à l’horreur. Non qu’ils soient plus forts que les adultes ou mieux armés qu’eux, mais leur sensibilité les y prépare.
Elle peut être mise à l’épreuve sans que l’on ait à redouter des conséquences désastreuses sur leur développement. A condition toutefois que les mots et le moment soient bien choisis et le ton adapté. En revanche, le mensonge et le déni peuvent laisser chez eux des séquelles et favoriser l’émergence de complexes. Ils ne sont pas dupes. L’information leur parvient parfois par des canaux que les adultes ne connaissent pas bien. Et enjoliver le monde, mentir sur la gravité des faits soit en les niant, soit en les enrobant de ouate ou de papier cadeau menace toujours de les couper de la vie réelle qui est faite autant de beauté que de violence. En tout état de cause, ils finiront par s’apercevoir qu’on les trompe et réclameront qu’on leur dise les choses telles qu’elles sont arrivées. 
                                                           
Accepter ne veut pas dire excuser ou oublier, mais résister à l'illusion que l’on peut changer quoi que ce soit au passé. Accepter, c’est apprendre à regarder les faits en face et comprendre que la vie n’est pas un joli pique-nique ou tout serait merveilleux, ou tout le monde serait bon et aimable, généreux et serviable, que le mal existe et que n’importe qui est capable de faire du mal , soit pour le plaisir, soit pour une raison crapuleuse. Celui qui porte en lui la « soif du mal » ne le porte pas sur son front. Tout se passe à l’intérieur de sa tête, là où personne ne peut entrer, pas même les parents qui sont souvent les premiers surpris par les actes épouvantables que commette leur fille ou leur fils. 


…La peur a plusieurs visages…


Tu vois ma fille, le Coran est le livre sacré des musulmans, comme la Bible pour les chrétiens et la Torah pour les juifs. Chaque religion a son livre de référence. Mais sache que les trois livres ont des points communs. L’essentiel est de savoir lire ces textes dont la portée doit être universelle et éternelle. Je veux dire, apprendre à lire de manière intelligente.

(…) Parfois quand on croit, on passe facilement de l’autre côté de la vie (…)


Ceux qui n’ont pas trouvé un sens à leur vie cherchent un sens à leur mort


Que cela nous plaise ou nous mette en colère, nous devons admettre que ceux qui s’expriment par les mots, par le verbe, par le dessin, par la caricature, par la poésie, sont libres, absolument libres de dire et d’exprimer ce qu’ils pensent. 

Ressources :

Le Monde 

Bonne soirée !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !