Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

mardi 23 août 2016

Stephane HOFFMANN - Un enfant plein d'angoisse et très sage
Rentrée Littéraire Aout 2016

r
Rentrée Littéraire Albin Michel Aout 2016
Livre lu en Aout 2016


Pourquoi j'ai choisi ce livre :

Voila ! L'heure de la rentrée Littéraire a sonné. Je me suis rendu chez mon libraire en milieu de semaine dernière et j'ai flané sur la table destinée aux nouveautés de cette rentrée littéraire. Je n'ai pas forcément épluché le net pour cela. Certes, j'ai noté quelques romans que je voulais lire mais j'ai aussi souhaité me laisser porter par le vent de la découverte. Et ce roman de Stéphane HOFFMANN, auteur qui m'était parfaitement inconnu jusqu'a ce jour, en est la preuve.

4eme de Couverture :
Dans ce portrait d'une famille où la tendresse passe mal, on croise une chanteuse qui ne veut plus chanter, un Anglais qui n'aime pas les chaussettes et la reine, un petit chien bien imprudent et une égoïste qui veut être ministre. On fait des virées à Londres et à Monaco mais aussi une traversée du Lac Majeur. Il y'a encore des blessures d'amour mal guéries et, bousculant tout ce monde, un enfant qui cherche la liberté.
Stéphane HOFFMANN retrouve ici le ton des Autos tamponneuses , des Filles qui dansent et de Chateau Bougon. Il aime rire des choses graves et nous émouvoir du spectacle souvent pitoyable des grandes personnes.

Mon avis : 
Commencer ce livre a été un petit peu déroutant.... Un ton très enlevé qui m'a fait me croire par moments dans un roman de Nadine MONFILS. N'est-ce pas un peu trop exagéré ??? A l'écriture de ces lignes, c'est ce que je me dis. Je devrais me modérer un peu dans mes propos mais pourtant, c'est ce que je pense.
Nous allons suivre l'histoire d'Antoine, un jeune adolescent, qui va être confié a sa grand mere sur décision du tribunal. Un père absent, une mère qui rêve de pouvoir. Le rêve d'Antoine c'est de quitter l'enfance pour vite devenir adulte. Car être adulte pour lui, c'est être libre. Antoine, comme sa mère et sa grand mère, a un caractère bien trempé. Il n'aime pas les grandes personnes, dort pour échapper a ses problèmes, a très peu d'ami, n'aime pas les grandes personnes, est en quelque sorte dans un état de souffrance permanente.
C'est un enfant au caractère bien trempé, héritage de sa mère, ou de sa grand mère ? Il a des idées bien arrêtées sur la vie, sur les gens. et c'est un enfant qui s'est construit tout seul.
Chez sa grand mère il y'a quatre chiens et l'un d'entre eux va aider Antoine a se construire. Antoine va se lier d'affection avec ce chien. Après plusieurs années, lorsque ses parents vont vouloir s’intéresser a lui, il sera plus que méfiant et aura très certainement raison de ce choix.
Au travers des différentes situations dans ce roman, se tisse une critique de notre société actuelle sur tous les fronts. Politique, travail, relations sociales.... Tout y passe sous l’œil acéré et souvent très vrai de l'auteur, il est aussi question d'une page qui se tourne... dans la carrière de la grand mère d'Antoine comme un peu dans notre monde actuel...
Malgré un début de lecture un peu difficile, j'ai apprécié ce nouveau roman sans qu'il soit le livre du siècle et j'ai néanmoins passé quelques heures de lectures agréables. Ce que je vous dépeint peut paraitre tragique ou mélancolique... Non ! Il n'en est rien, le tout est traité sur le ton de la comédie sarcastique a souhait.
Pas le livre du siècle mais un bon moment de lecture en perspective.



Ecouter le début de ce livre : 


Citations :
Je fais toujours ça quand j'ai un problème : je m'endors.
Ça ne fait pas disparaître le problème, ça me fait disparaître. Moi. Je suis plus fort quand je me réveille parce que je suis reposé.

C'est bien de changer d'age. Ça modifie les perspectives.
A condition de ne pas vivre dans le passé.


La vie d'un enfant est pleine de pièges ! La mienne surtout.
Voila pourquoi je dois sortir au plus vite de l'enfance.

De toute façon, on fait dire n'importe quoi a un livre.

Cela dit, le spectacle des adultes m'amuse. Qu'est ce qui ne va pas chez eux ? J'aime les regarder vivre.Comme on regarde un défilé, un paysage, un aquarium ou une basse-cour. Comme on regarde un monde étranger qu'on rêve d'atteindre.mais pas comme ça, et pas comme eux.

On dit "Une humeur de chien" Pourquoi ? Je trouve les chiens de grand-mêre doux, gentils, et toujous d'humeur égale. Cela m'apaise. Ils sont toujours contents de vous voir. Toujours heureux de saluer un jour nouveau. Insoucieux du temps qu'il fait. Ils n'ont aucune crainte de l'avenir parce qu'ils n'ont aucun projet. Ils vivent dans le présent. Chaque jour suffit a leur joie. Ils ont bien raison

Ma vie est une aventure, c'est a dire une succession d’événements imprévus et improbables ou je ne contrôle plus rien

Ressources :


Le livre du jour - France Info - Philippe VALLET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !