Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

vendredi 25 novembre 2016

Lecture audio : Christian SIGNOL - Dans la paix des saisons


Livre lu en Novembre 2016


Pourquoi j'ai choisi ce livre : 
J'avais envie de découvrir les écrits de Christian SIGNOL, j'ai vu ce livre en librairie dans un premier temps et sa quatrième de couverture m'a intéressé. Dans ma Pile a lire, je dispose de deux livres en version audio de cet auteur que je n'ai pas encore pris le temps de lire... cela va arriver, du fait que ce sont deux livres audio qui se suivent, je voulais les lire l'un après l'autre et puis est arrivé celui-ci donc en guise de première découverte de cet auteur j'ai choisi d'écouter celui-ci avant les deux autres.
Sa courte durée a également été un critère de choix non négligeable car je n'avais pas énormément de temps devant moi non plus aujourd'hui.

4eme de Couverture :
Surmonter les séquelles d'une grave maladie, changer le cap de sa vie... A sa sortie de l’hôpital, Matthieu n'a qu'une idée en tête : quitter Paris, se réfugier dans le Quercy auprès de ses grands parents qui l'ont élevé jusqu'a l'age de douze ans. Rien n'a changé dans la petite maison à deux pas de la rivière ou Paul et Louise  luttent chcun à sa façon contre la marche d'un siècle qui les rejette. Le vieux maréchal-ferrant continue de forger des fers que personne n'achètera. L'ancienne sage-femme qui a dù renoncer à exercer, s'est plongée dans la médecine des plantes. Porté par leur humanité généreuse , leur énergie fartouche, leur obstination a être heureux malgré tout. Matthieu retrouve petit à petit la force, le courage et l'apaisement qu'il était venu chercher au pays de son enfance. L'amour et la sagesse de ces êtres chers vont lui permettre d'entre voir la promesse d'une existence  différente, plus féconde, d'un bonheur qu'il croyait à jamais perdu.

Avec ce beau livre, véritable hymne a la vie, Christian SIGNOL s'affirme encore comme un des grands romanciers de la consolation. Chez lui, l'espoir, le combat et la victoire sur le destin qu'ils autorisent, sont toujours magnifiés par la splendeur du monde.

Mon avis
J'ai apprécié la lecture de ce texte court et agréable faite par le comédien Matthieu BUSCATO, qui avec un profond respect pour le texte de Christian SIGNOL,  a su,  le temps de quelques heures me faire "voyager". Oui car ce livre est un petit voyage, un retour au sources, celui du personnage principal, Matthieu qui vient se ressourcer et puiser des forces pour affronter les épreuves de la vie, que lui impose sa maladie. Quoi de plus réconfortant que d’être entre les mains de bonnes personnes, celles que l'on aime ? Quoi de plus beau que le contact de la nature, que le retour au sources sur les chemins de son enfance, de ses souvenirs, un chemin (un devoir ?) de mémoire. J'ai apprécié les personnages de Paul et Louise, leur attachement l'un pour l'autre, l'attachement a leur terre, a leur métier,  les valeurs qui fondent leur foyer, et leur philosophie de vie. J'ai apprécié les mots réconfortants de Louise elle va a plusieurs reprises "guider" Mathieu, sur le chemin de la guérison et lui redonner confiance et foi en la vie. J'ai pris l'air, je me suis baladé avec plaisir et me suis laissé entraîner dans cette petite histoire, qui n'a eu nulle autre intention que de me faire passer un agréable moment.
Merci Audiolib, Matthieu BUSCATO et Christian SIGNOL pour ce petit bol d'air pur, et pour nous rappeler les bienfaits et les plaisirs que la nature et la vie nous offrent chaque jour.
Jolie performance du comédien, j'en redemande !



Extrait audio :



1CD MP3 - Durée : 4h46
Se procurer ce livre audio chez notre partenaire Audiolib


Citations : 

Tout dépend de vous. Vous décidez, en quelque sorte, si vous voulez vivre ou mourir, c’est-à-dire changer de mode de vie ou pas

- Tu le sais, j'ai aidé des femmes a mettre au  monde des dizaines d'enfants et souvent dans des conditions extrêmement difficiles. J'ai vu la souffrance et la mort mais j'ai vu jaillir la vie et ce que je sais de plus sur aujourd'hui c'est qu'elle a une force insoupçonnée.
Louise se tut un instant, reprit.
- Il faut seulement lui faire confiance.

(...) Ce que je crois, c'est que tout ça ne peut pas servir a rien. Regardes les plantes par exemple, elles sont la pour nous aider  nous soigner mais elles ne se contentent pas de ca, elles portent des fleurs et elles sont belles tu comprends ? Elles pourraient ne pas être belles mais elles ont choisi de l’être et c'est une beauté qui ne demande rien en retour.
 - Qu'est-ce que ça prouve ?
- Ça prouve que la nature, c'est a dire la vie, nous donne toujours plus que ce dont on a besoin.

(...) mais qui, précisément, pouvait se vanter aujourd’hui d’avoir choisi sa vie ? C’étaient des lois économiques qui gouvernaient les hommes, qui décidaient de leur destin, de leur lieu de travail, et ils étaient peu nombreux, ceux qui pouvaient s’y opposer

Ce qui compte dans la vie, c'est ce qu'on fait, pas ce qu'on ne fait pas.

- Tu crois que c’est une vie, toi, que d’aller s’agglutiner comme des fourmis dans les grandes villes sans jamais voir un arbre ou un oiseau ? Tu crois que c’est normal de vivre sans voir le ciel ni les étoiles ? Tu crois que c’est bon d’habiter des immeubles de béton où les gens ne se parlent même pas ?
– Ils n’ont pas choisi, dit Matthieu. Ils sont partis parce que le travail se trouvait dans les villes. Tu es bien placé pour savoir que les campagnes sont en train de mourir, et que ça ne date pas d’aujourd’hui.
         Il reprit, un ton plus bas, craignant d’avoir humilié Paul :
         – On ne peut pas vivre tourné vers le passé. Il faut bien s’accommoder de la réalité... C’est ce que j’ai fait.
         Paul demeura pensif un long moment, puis :
         – Je te parle pas du passé ; je te parle de l’avenir. Un jour, les gens reviendront. Je ne sais pas quand, mais ils reviendront, sans doute quand leur vie sera devenue insupportable.

– Moi, je ne fais pas semblant : je crois que la vie ne s’éteint jamais nulle part. Elle peut rester tapie, ou endormie longtemps, mais un jour quelque chose ou quelqu’un la réveille

Ressources : 
Dans quel éta gère - 22/11/16 - France 3

Le livre du jour - France Info - 16/11/2016

Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !