Quelques livres en vitrine !

Gael FAYE reçoit le Prix Audiolib 2017 pour son premier roman Petit Pays

Rechercher dans ce blog

mardi 21 février 2017

Carole FIVES - Une femme au téléphone



Livre lu en Février 2017
Ce livre fait partie des 5 finalistes sélectionnés pour le prix RTL-Lire 2017





Pourquoi j'ai choisi ce livre :
Tout simplement parce qu'on en a parlé au club de lecture de ma librairie habituelle au début du mois de février. Il est en finale du prix RTL-Lire cette année, l'an dernier j'avais adoré "En attendant Bojangles" et j'aimerais fortement que ce livre lui succède cette année !
Je suis tombé sur un papier de Bernard PIVOT à propos de ce livre dans le journal du dimanche qui m'a fait sourire ! J'ai eu donc envie de découvrir ce tout petit livre de 100 pages a peine, encore une des raisons qui ont fait que ce livre a été très vite le mien.

4eme de Couverture :
"Tu viens quand alors ? Bientôt quand ? Ton frère dit ça aussi mais je ne vous vois plus que pour Noel... Pourquoi tu ne demandes pas ta mutation ?
Si vous viviez plus près, je vous inviterais à manger, j'irai chez vous faire le ménage... Si par malheur vous n'aviez plus d'argent, je m'occuperais de vous. Je pourrais même vous aménager la cave, y installer le chauffage pour l'hiver, elle est grande, vous auriez toute la place. Tatata tu verras quand tu auras mon âge. Tu penseras à moi, à tout ce que je te disais. Tu diras, eh oui, maman avait raison et j'avais tort, et maintenant, elle n'est plus là....
Une mère, on n'en a qu'une, vous devriez en profiter..."

Charlène la soixantaine, est restée jeune. Mais quand le vide l'envahit soudain, elle enchaîne les appels téléphoniques à sa fille. Mère touchante et toxique à la fois, elle l'atteint toujours là où ça fait mal.

L'auteur : 
Carole Fives est l'auteur de deux romans. Que nos vies aient l'air d'un film parfait et C'est dimanche et je n'y suis pour rien, et d'un recueil de nouvelles, Quand nous serons heureux.

Mon avis :
Ahhh Charlène, elle m'aura fait passer du sourire et du rire à l'énervement voire à l'envie  de lui mettre des coups ! Non, Pauvre vieille ! (Oh tiens, de l'empathie ! et puis on ne tape pas les mamies !)... Excusez-moi de me parler à moi-même...  Rassurez-vous, je ne suis pas devenu fou ! Venons-en aux faits :
Charlène c'est cette femme qui parle à sa fille dans le téléphone. Il semblerait que sa fille ait tendance à snober ses appels et à la renvoyer directement vers le répondeur, ou pas.... J'avoue que je me suis posé la question à plusieurs reprises car on a l'impression que par moments de l'autre côté du combiné elle est entendue et entretient la conversation. Charlène est une écorchée de la vie qui  compte beaucoup mais alors beaucoup sur sa fille pour s'occuper d'elle. Malgré son âge avancé, Charlène est une femme, qui voyage, qui aime passer du temps avec son amie Colette. C'est également une femme qui essaie tant bien que mal de vivre avec son temps puisqu'en effet, comme elle est toute seule dans sa vie, elle cherche l’âme sœur sur internet ! Les sites de rencontre, elle connait ! Et ça ne marche jamais très longtemps ! Elle raconte tout à sa fille et ça donne des moments succulents ! Un peu plus difficile lorsqu'elle elle est internée à l’hôpital psychiatrique, pour bipolarité ou pour dépression sévère ? Il faut dire que les médecins ne savent plus où donner de la tête ! Et dans tout ça, ça balance à tout va ! (Ça m'a rappelé "le magasin des suicides" de Jean Teulé !) Elle est énervante, très envahissante, mais aussi très manipulatrice et le lecteur que je suis n'a pas quitté le livre d'une semelle. Ça fonctionne admirablement bien, c'est plein de petits messages subliminaux pour les adultes que nous sommes devenus. Ce livre va parler a tout le monde j'en suis sûr. Les jeunes comme les moins jeunes.
Satire ou fléau bien présent de notre société que ces "personnes envahissantes", qui nous rappellent leur présence quotidienne à tort et à travers
L'auteur a voulu exploiter les liens familiaux, dans leurs faiblesses et leurs excès
. On aimera ou on n'aimera pas le style. Personnellement cela a très bien fonctionné sur moi, c'est à la fois grinçant, tendre et touchant. En tout cas, le message véhiculé par l'auteur est plus que précis : Profitez maintenant des personnes que vous aimez, car un jour il sera trop tard. 
Pour en savoir plus et découvrir une femme au téléphone qui n'a pas du tout sa langue dans sa poche, courez chez votre libraire. Une belle surprise, qui ne m'a pas laissé indifférent, et je pense, du moins j'espère que cela sera aussi votre cas !



Citations :
Allô ? Si tu veux mon avis, ses parents en font beaucoup trop avec elle, ils ne lui rendent pas service et, plus tard, elle tombera de haut… Hein, Valentine que tu tomberas de haut quand tu réaliseras que la vie ce n’est pas du tout rose, que les princesses et le Père Noël ce ne sont rien que des conneries…



Je ne comprends pas comment ils faisaient avant, les gens, quand il n’y avait pas de psy. Je veux dire, ils devaient tous mourir complètement fous ! Et tous ces gens qui n’ont jamais fait de thérapie, mais vraiment, ils puent le mal être à plein nez, non ? On a envie de leur hurler « mais va te faire soigner ! » Les gens qui ne sont pas suivis, ils sont un peu arriérés.



Moi je m’en fiche que tout le monde connaisse ma vie, je vais mourir, alors merde, qui se souviendra de moi ? Personne.



Je suis jalouse de tout cet amour que tu lui donnes au braillou. (…) C’est bête que tu sois ma fille, je t’aurais préférée comme mère, en fait. La vie est mal foutue.



La vie est une épreuve, la mort, j’espère que non !

Bande son :
Jean-Jacques LAFON - Le géant de papier


Ressources :
Bernard LEHUT en parle sur RTL

Bernard PIVOT en parle dans le Journal du Dimanche


Télérama en parle aussi !

L'express évoque quant à lui un dialogue de sourdes !


Bonne soirée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !